Une piste plus longue, plus rapide et encore plus spectaculaire au Stade de France. Le compte à rebours a déjà commencé pour les organisateurs de la Race of Champions – Nations Cup au Stade de France, qui viennent de mettre la touche finale au design de la nouvelle piste. Non seulement elle sera plus rapide, avec des pointes de vitesse estimées à plus de 140 km/h, mais les pilotes vont aussi passer davantage de temps côte à côte sur les 1,2 km de la piste en forme de « huit »

« Avec deux ans d’expérience au Stade de France derrière nous », a déclaré le Président d’IMP Fredrik Johnsson, « nous avons voulu cette année utiliser toute la longueur de l’arène, et optimiser l’espace disponible à l’intérieur du circuit ainsi que le positionnement du pont. D’autre part, nous avons pris en considération la notion de vitesse, à la fois pour les pilotes et pour les spectateurs. Je pense que cette année, la course sera plus spectaculaire que jamais. »

« La piste sera en place environ deux semaines avant l’épreuve, et comme sa construction ne demandera que cinq jours, nous pourrons la privatiser pour y organiser des courses de kart « corporate », à la demande d’entreprises. C’est une opportunité unique» ajoute la coorganisatrice Michèle Mouton. « L’installation de cette piste est un exploit technique en soi. Nous n’avons besoin que de 5 jours pour la construire. A la fin des tests que nous avons réalisés il y a quelques mois, un géomètre a pris les mesures au centimètre près pour faciliter la mise en place de la piste au Stade de France. Seulement 6 jours après le testmatch de rugby France-Argentine, le Stade de France deviendra un circuit automobile. Une vraie prouesse ! Cette année, la piste est constituée d’un enrobage classique, avec un peu moins d’adhérence pour offrir plus de spectacle. »