Triple champion de la série Champcar, avant le départ de la course sur l’Autódromo Hermanos Rodríguez , le français Sébastien Bourdais aurait pu se contenter de la seconde place pour la dernière course. Mais le français a tout donné dans les derniers tours pour s’imposer. Il a en effet dépassé Justin Wilson dans une manoeuvre qui en était devenue la spécialité de Paul Tracy, à savoir toucher son adversaire pour que celui-ci abandonne. Mais les deux pilotes sont restés sur le piste. Ce fut une superbe lutte que le public méxicain a apprécié à sa juste valeur.

Le perdant de cette bataille, le britannique Justin Wilson, était très déçu, car il avait fait une superbe course, en restant leader pendant une bonne partie de la course, malgré un poignet cassé il y a trois semaine lors de la course australienne de Surfers Paradise. Le français, et le britannique, ont discuté sur le podium de leurs fin de courses, et ils en souriaient.

Le directeur de chez RuSPORT estimait que Bourdais avait fait une faute quand les deux pilotes se sont touchés dans le virage 6, mais Justin Wilson, n’était pas du tout d’accord, et déclarait que c’était la course.

Justin Wilson a quand même de quoi être satisfait de la course méxicaine, puisqu’il ravie la deuxième place du classement général à son coéquipier A.J. Allmendinger. A noter que l’américain est parti avant la fin de la saison dans la série NASCAR.

Ce dépassement de Sébastien Bourdais dans le dernier tour n’est pas sans rappeler le Grand Prix d’Europe de Formule 1 1995, ou Michael Schumacher avait doublé Jean Alesi à deux tours de la fin, alors que la piste était encore très humide. En effet, Bourdais était à plus de sept secondes de Wilson à quelques tours de la fin, et il a coupé la ligne d’arrivée avec 4 secondes d’avances, car le britannique est parti en tête-à-queue dans la dernière chicane du circuit, en tentant de reprendre la première place.