Matt Kenseth a réussi à s’imposer malgré un mauvais ravitaillement à 32 tours de l’arrivée. Il est revenu rapidement à l’avant de peloton pour décrocher sa deuxième victoire de suite en Nascar Busch Serie lors de la dernière épreuve de la saison –  les Ford 300 – sur l’Homestead-Miami Speedway.

Le champion de la série, Kevin Harvick, assuré de remporter le championnat depuis le mois dernier à Charlotte, a terminé sixième.

La victoire a bien failli échapper à Kenseth. En tête de la course au tour 167, un débris sur la piste a forcé les officiels à sortir un drapeau jaune. Kenseth est alors rentré au stand pour ravitailler mais son équipe a rencontré un problème avec sa roue avant droite. Kenseth a perdu quelques précieuses secondes et est reparti quatrième lors du restart à 29 tours de l’arrivée.

Kenseth, dont la voiture était clairement la plus rapide de la soirée a rapidement pris le meilleur sur ses rivaux et pointait à la deuxième place lors du dernier restart de la soirée à 22 tours de l’arrivée. A 10 tours du drapeau à damier, il a pris l’avantage sur son coéquipier Carl Edwards en plongeant à l’intérieur. La course s’est finalement terminé sous régime de drapeau jaune à la suite d’un tête à queue de Jay Sauter dans le dernier tour.

Edwards a terminé deuxième devant Paul Menard, Denny Hamlin et J.J. Yeley.

Edwards décroche la deuxième place du championnat derrière Harvick qui cumule au final 824 points (un record).

Le jeune Danny O’Quinn de la Roush Racing décroche le titre de rookie de l’année devant John Andretti.