La saison de Nascar Craftsman Truck
Series
s’est achevée le 17 novembre dernier sur l’ovale de
Homestead-Miami par une nouvelle victoire de Mark Martin et le
titre d’un autre vétéran, Todd Bodine. Voici les
récompenses de la saison en Truck Series.

Pilote de l’année :
Todd Bodine

Todd Bodine s’est classé à
cinq reprises dans le top-5 de la Nascar Busch Series et en
1997, il avait même terminé second derrière Randy
Lajoie
. L’an passé, il avait signé cinq victoires
en Truck Series, dont trois consécutives. Il a surfé
sur cette vague de succès pour entamer la saison 2006. Malgré
avoir été battu deux fois de suite par Mark Martin à
l’occasion de « green – white – checkered flags »
en tout début de saison, Bodine a pris sa revanche sur Martin
à Atlanta, avant de battre son coéquipier Ted
Musgrave
à St Louis et devancer Mike Skinner dans
le dernier tour au Texas. Bodine a subtilisé la tête du
championnat à Martin après sa victoire à Gateway
et malgré la pression de Musgrave dans un premier temps, puis
de Johnny Benson, Todd est devenu le premier membre de la
famille Bodine à remporter un titre dans une des séries
nationales de la Nascar.

En plus de ses trois victoires, Bodine
a récolté 12 top-5 et 16 top-10. Il n’avait jamais fini
en dehors du top-20 avant sa 25e place à Atlanta en fin de
saison, mais à ce moment là, son avance sur Benson
était quasiment insurmontable. Il doit notamment son titre à
la fiabilité de son Toyota Tundra : il n’a jamais abandonné
en raison d’un crash ou d’une panne mécanique, ce qui fait
qu’il a bouclé 4075 des 4079 tours de la saison.

A titre de comparaison, en seulement 14
départs, Martin compte six victoires, 11 top-5 et 12 top-10 et
il a fini la saison à la 19e place du classement, en devançant
sept pilotes ayant au moins 20 départs cette saison.

Comeback de l’année :
Johnny Benson

Champion de la Série Busch en
1995, Johnny Benson semblait promis à un brillant avenir en
Nascar. Mais le natif du Michigan n’est jamais parvenu à
s’imposer en Nextel Cup. En 271 départs, il n’a signé
qu’une victoire, en 2002 à Rockingham. A la fin de la saison
2003, il n’avait plus de volant. A 41 ans, sa carrière
semblait terminée, mais Bill Davis lui a offert le
volant du Toyota Tundra #23 etaprès avoir terminé 10e
en 2005, il est resté dans la course au titre jusqu’à
la dernière course de la saison à Homestead-Miami. Il a
signé 13 top-5 et 17 top-10 dont cinq victoires, ce qui
constitue sa meilleur saison depuis 10 ans.

Meilleur rookie de l’année
:
Erik Darnell

Avec plus d’une douzaine de candidats,
la lutte pour le titre de meilleur rookie cette saison a été
disputée en Truck Series. Erik Darnell, troisième
génération d’une famille de pilotes originaires de
l’Illinois, a signé 12 top-10 et il a fait la différence
sur ses concurrents grâce à cinq très bons
résultats consécutifs en fin de saison. Darnell avait
fait ses débuts en Truck en 2004 avec une 26e place à
Milwaukee après une carrière réussie en karting
et sur short-track. Après avoir gagné son volant lors
des détections organisées par son propriétaire,
Jack Roush.

Darnell a débuté sa
saison en terminant sixième, 11e, huitième et encore
11e, respectivement à Daytona, en Californie, à Atlanta
et à Martinsville. Sur les sept premières courses, il
s’est classé 13e ou mieux à six reprises, ce qui l’a
placé en 11e position au classement.

Il a toutefois chuté à la
16e place en cours de saison, avant de revenir après sa
deuxième place à Memphis derrière Jack
Sprague
. Darnell a aussi signé une pole à Nashville
deux courses plus tard. Il a aussi aligné 13 courses sans
terminer en dehors du top-10 et 14 courses consécutives en
terminant dans le tour du leader. Il a terminé la saison sur
les chapeaux de roue en finissant trisième à
Martinsville et à Atlanta, neuvième au Texas, dixième
à Phoenix et à nouveau troisième à
Homestead.

Parmi les autres rookies, le pilote
australien originaire de Tasmanie, Marcos Ambrose, s’est
illustré pour ses débuts en Stock Car en signant une
pole au Kentucky et des top-5 au Kansas et à Nashville.

Chad McCumbee et Aric Almirola ont
également montré de belles choses avec quelques top-10.

Equipe de l’année :
Germain Racing

Actifs dans le sponsoring depuis trois
décennies, les frères Germain (Bob, Steve et Rick) ont
débuté en Truck Series en tant que propriétaires
à la fin de la saison 2004. Ils ont engagé deux Mike
Hillmans : le père comme manager général et le
fils comme crew chief. Le volant a été confié à
Todd Bodine, le plus jeune des trois frères originaire de New
York.

Quand Jim Smith a liquidé
son équipe Ultra Motorsports après avoir
remporté le championnat en 2005, Ted Musgrave a rejoint
l’équipe. Avec Bodine et Musgrave, Germain Racing disposait
ainsi d’un duo de très bons pilotes, capable d’amener l’équipe
aux sommets.