On pourrait écrire un livre sur la saison 2006 de l’écurie RuSPORT tellement celle-ci a été épique. L’écurie a en effet tout connu de la controverse à l’excitation en passant par l’héroïsme.

A la fin de la saison les deux pilotes réguliers de l’écurie ont terminé second et troisième tandis que les deux autres pilotes qui n’ont fait que quelques courses ont fini 15ème et 21ème. L’équipe RuSPORT a signé une victoire, deux pole positions et neuf podiums.

L’équipe était désignée comme outsider en début de saison, mais très rapidement les observateurs ont compris qu’elle pouvait arrêter l’hégémonie de la Newman/Haas Racing qui avait placé ses deux pilotes au deux premières places du classement général lors des saisons 2004 et 2005. RuSPORT a très bien profité de la mauvaise saison de Bruno Junqueira pour venir titiller la Newman/Haas Racing.

Selon Carl Russo le fondateur et propriétaire de l’équipe c’est lors de la dernière course de la saison 2005 à Mexico City quand ses deux pilotes ont fini aux deux premières places de la course qu’il a compris que son équipe pouvait jouer les premiers rôles en 2006. Après une bonne intersaison l’équipe semblait armée pour combattre la Newman/Haas Racing.

Mais pourtant lors de la première qualification de l’année il semblait évident que l’écurie RuSPORT était très loin de l’écurie Newman/Haas Racing et surtout de Sébastien Bourdais. Le français avait signé la pole position dans les rues de Long Beach de très belle manière. Mais l’écurie espérait encore une victoire le dimanche. L’accident du premier virage qui impliqua Allmendinger permis à Wilson de repartir deuxième derrière Bourdais. Mais le français était trop rapide pour Wilson qui perdait au minimum une seconde par tour. Bourdais gagna donc la course devant Wilson.

La pilule fut plus dure à avaler pour l’écurie de Carl Russo lors de la seconde manche à Houston. A.J. Allmendinger s’était qualifié quatrième tandis que Wilson s’élançait depuis la septième place. Le jeune californien a terminé huitième avec une voiture qui était très mauvaise en condition de course alors que Wilson a réussi à remonter en quatrième position. Le vainqueur de cette manche texane était Sébastien Bourdais qui était parti depuis la cinquième place.

A Monterrey RuSPORT était la meilleure des autres. Derrière Bourdais qui gagna la course, devant Wilson et Allmendinger. A Milwaukee sur le seule ovale de la saison Bourdais l’emporta pour la troisième fois consécutive devant le britannique. Allmendinger termina en quatrième position.

Après Monterrey cela n’allait plus très bien dans l’écurie RuSPORT. Carl Russo et A.J. Allmendinger avait eu une discussion et le jeune américain déclarait que la mayonnaise n’avait prise avec son équipe ce qui expliquait son mauvais début de saison. Carl Russo n’était pas de cet avis et quelques jours après la dernière course de l’histoire du Champ Car à Milwaukee, A.J. fut viré de l’équipe. C’est le champion 2002 de la série, le brésilien Christiano Da Matta en provenance de chez Dale Coyne Racing qui le remplaça. Allmendinger s’en allait chez Forsythe Championship Racing pour remplacer le mexicain Mario Dominguez. Le mexicain quant à lui prenait la place laissée vacante par Da Matta chez Dale Coyne Racing.

Tandis que Da Matta mis du temps pour s’adapter aux méthodes de travail de sa nouvelle équipe, A.J. Allmendinger remporta trois courses consécutives à Portland, Cleveland et Toronto, et il confirmait ainsi tout le bien que beaucoup de gens pensaient de lui. Allmendinger revenait sur Bourdais au championnat.

Avec le départ d’A.J. le britannique Justin Wilson se sentait pousser des ailes et il fit une belle course à Portland. Lors de la course de Cleveland il laissa échapper la victoire à cause d’une casse de l’arbre de direction. A Toronto il signa sa première pole de la saison avant de finir quatrième de la course le lendemain.

A Edmonton “JayWil” comme il est appelé outre atlantique signa sa première victoire après une très belle bataille avec Sébastien Bourdais. Deux semaines plus tard à San Jose le britannique se crasha lors des essais et il ne signa que le douzième temps des qualifications mais il a fait une superbe remontée lors de la course pour finir en troisième position.

Lors de la séance d’essais privés qui s’est déroulée à Elkhart Lake le brésilien Da Matta a été victime d’un grave accident en percutant un cerf dans la ligne droite des stands. Le brésilien a été sérieusement touché à la tête mais grâce à la rapidité de l’équipe médicale du Champ Car Christiano est vivant et est en bonne voie pour une guérison complète.

Lors de la course de Surfers Paradise A.J. Allmendinger s’était violemment crashé et il avait annoncé quitter le Champ Car World Series à la fin de la saison pour s’en aller en NASCAR Nextel Cup avec l’écurie Red Bull. Son patron avait décidé de le virer, et pour Wilson qui était troisième du classement il suffisait de faire septième ou mieux lors de la dernière course pour être le dauphin de Bourdais au championnat. Wilson qui s’était cassé le poignet lors de la course australienne décida de prendre le départ et il signa une héroïque pole positon. Mais le festival de Justin ne s’arrêtait pas là. Il mena le plus grand nombre de tours lors de la course qui a été très perturbée par la météo. Le britannique terminera la course en seconde position après une splendide bataille avec le triple champion de la série, le français Sébastien Bourdais. Pour remplacer Da Matta lors de cette course Carl Russo a fait confiance au jeune australien Ryan Briscoe. L’australien fera une course honorable mais il du se résoudre à finir 14ème après deux crevaisons en course.

Maintenant que la saison est finie et que dans moins de trois mois celle de 2007 commencera. Il reste un problème à régler pour Carl Russo : Qui pilotera la deuxième voiture de l’équipe ? Il est assez probable que Da Matta ne soit pas suffisamment remis en début de saison. Adam Carroll a effectué de bons tests à l’automne dernier avec l’écurie. Mais c’est Ryan Briscoe qui semble le mieux placé aux vues de ses prestations en fin de saison.