La semaine prochaine, les voitures de l’IndyCar reprendront la piste pour la première scéance d’essais sur la piste routière de Daytona. Dix-sept voitures, roulant à l’éthanol avec un moteur Honda de 3,5 litres et un réservoir d’une capacité de 22 gallons sont attendues en piste.

Il sera interessant de voir si les pilotes d’IndyCar participants ce week end au Rolex 24 auront un avantage pour ces tests. Pour Mike HULL, Manager Génaral chez Chip GANASSI : « Nous allons controler ce que les changements apportés cet hiver entraineront lors de ces deux jours. » Pour mémoire Chip GANASSI engagent deux voitures au Rolex 24 avec une notamment pour les vainqueurs 2006 : Dan WHELDON et Scott DIXON. Sur l’autre voiture, nous retrouverons Juan Pablo MONTOYA et Scott PRUETT.

Hull ajoute : « C’est bien de faire des tests sur des pistes où l’IRL ne courre pas car nous pouvons alors apprendre certaines choses sur la voiture tout comme nous avons déjà roulé sur le routier de Homestead sans jamais y faire de course. Daytona est vraiment un endroit spécial, à l’image Indianapolis. Nous avons vraiment beaucoup travaillé cet hiver afin de rendre notre matériel le plus compétitif possible et nous espérons que ce premier test nous permettra d’avoir une confrontation avec tous nos adversaires. Cette inter-saison, nous avons notamment insisté sur la condition physique, et pas seulement de nos pilotes, mais aussi pour les gars derrière le muret.« 

Pour l’équipe Ganassi, cette saison sera la première avec les chassis Dallara sur les courses routières et il leur faudra apprendre comment ils fonctionnent.

Pour Mike HULL, la transition entre le méthanol et l’éthanol ne sera pas un grosse difficulté. « Nous avons déjà fait un essais sur le routier de Fontana afin de comprendre le nouveau produit. Le moteur n’a pas changé extérieurement même si sa cylindrée est repassée à 3.5 litres (NDLR : les moteurs 3 litres ont été introduit à Indianapolis 2004). Cette modification a entrainé un changement du centre de gravité, ce qui n’est pas vraiment énorme. Pour moi, le moteur de 3.5 litres est un très bon moteur car il procure plus de coupe et permet aux pilotes un meilleur controle de la voiture ; surtout en sortie de virage. De plus les courses sur ovales seront encore meilleures elle aussi avec ce moteur.« 

La réduction de la capacité du réservoir est en partie dûe au passage à l’éthanol. Il fallait en effet que les ravitaillements carburants soient toujours en phase avec ceux des pneus. Les décideurs de l’IRL ont travaillé avec les techniciens Honda pour ce retour à cette cylindrée. Mike HULL : « Ici en IndyCar, les officiels étudient ce que vont entrainer leurs changements avant de les annoncer. Ils essayent toujours que les courses soient les meilleurs pour les fans.«