C’est Scott Pruett qui a finalement coupé la ligne d’arrivée en tête et remporté les 45ème 24h de Daytona. Il a très vite été rejoint par ses coéquipiers Juan Pablo Montoya et Salvador Duran qui se sont partagé le volant de la Lexus Riley n°01 pour offrir à la Chip Ganassi Racing sa deuxième victoire consécutive à Daytona.

Cette victoire est la deuxième de Pruett, qui s’était imposé lors de l’édition 94. A noter l’exploit réalisé par Montoya qui s’est imposé pour sa toute première course en Grand-Am Rolex Sports Car Series tout comme il l’avait fait en 2000 en remportant les 500 miles d’Indianiapolis pour sa seule et unique course en carrière en IndyCar Series.

Patrick Carpentier, au volant de la n°11, a coupé la ligne un peu plus d’une minute après les vainqueurs. Il partage la victoire avec ses trois coéquipiers Milka Duno, Darren Manning et Ryan Dalziel.

Le quadruple champion de la Nascar Nextel Cup, Jeff Gordon a terminé troisième au volant de la n°10 qu’il a partagé avec Max Angelelli, Wayne Taylor et Jan Magnussen.