Si ces deux journées de tests à Daytona se sont bien déroulées, est ce qu’il serait envisageable d’y organiser une course dans les années à venir ? Les officiels réfléchissent à cette éventualité mais beaucoup de questions se posent. Par exemple, est-ce que la sécurité pour les voitures du Rolex 24 serait suffisante pour les monoplaces de l’IndyCar qui sont bien plus rapides? Mais aussi est-ce que la Floride aura le potentiel spectateurs pour 3 courses dans une même saison ?

Président de l’IndyCar, Brian BARNHART, répond : « Je pense que nous allons prendre le temps pour réfléchir à cela.« 

Aucune réponse n’est évidente, spécialement quand il faut trouver un trou dans un calendrier sportif aussi chargé. La société possédant le circuit de Daytona accueille l’IRL sur six de ses circuits et connait de ce fait les risques financiers pour une telle course. Pour le Rolex 24, ils ont constaté que l’infield n’avait pas fait le plein : un peu moins de 20.000 fans.

L’IRL annonce généralement son programme durant l’été donc le projet doit déjà être sur les rails.