Les pilotes de l’IndyCar ont quitté Daytona ravis du travail effectué par
Honda. En effet la marque japonaise aura dû affronter deux changements majeurs pour cette saison 2007 :
son moteur, le H17R Indy V8 est passé de 3 litres à 3.5 litres et carburera
désormais non plus au méthanol enrichi de 10% d’éthanol mais avec de l’éthanol
pur à 100%.

A Daytona, les moteurs ont prouvé leur fiabilité ainsi que leur niveau de
compétition égal pour un prix similaire.

Robert GRIFFITHS, patron du développement course chez Honda Racing, nous
parle des changements et des effets constatés sur le moteur après Daytona.

Pourquoi avoir augmenté la cylindrée du moteur à 3.5 litres ? Comment
avez-vous exécuté ce changement ?

Avec l’arrivée de nouvelles courses
routières au calendrier, nous avons pensé qu’il était très important d’augmenter
le couple du moteur Honda V8 et ainsi augmenter sa plage d’utilisation. Cela a
pour effet de rendre le moteur moins « paresseux ». Les contraintes
sur ce moteur 3.5 litres seront donc moins importantes, ce qui devrait entrainer une
meilleur fiabilité et des coûts moins onéreux pour les équipes.

Passer à 3.5 litres a été
relativement simple à réaliser : il a suffit de changer le villebrequin et
les bielles. Tous les autres composants majeurs sont restés identiques à l’ancienne
cylindrée. Quelques révisions mineures sont également au programme pour vérifier
le niveau de performance, réduire les coûts et simplifier le processus de
construction. Les deux derniers cités sont essentiels pour réduire le programme
général des coûts des équipes.

Quels ont été les changements
nécessaires pour carburer à l’éthanol ?

 Ce qui fut
le plus important dans ce changement était que nous devions être sûrs que tous
les éléments du moteur soient compatibles avec l’éthanol, dont les
injecteurs, les canalisations et les joints. L’ECU (Engine Control Unit) a dû
également être ajusté pour réaliser une combustion optimum de l’éthanol.

Avec la mixité des courses
routières, urbaines et des ovales de différentes tailles, quelles sont vos
projections 2007 ?

Avec une durée de vie du moteur plus
longue, les équipes réduiront leurs coûts car là où un moteur tenait deux
courses, il devrait désormais en tenir trois. Même si un de nos but était de
réduire les coûts, nous sommes fiers d’avoir pu garder le très haut niveau de
qualité Honda.