L’ancien pilote de Formule 1, le Colombien Juan Carlos Montoya s’est qualifié pour le Daytona 500, qui aura lieu dimanche, malgré une sortie de piste lors de la seconde Gatorade 150 jeudi.

En tête de sa course de qualification, Montoya a été victime à mi-course d’une crevaison de la roue avant droite de sa Dodge Charger #42, ce qui l’a envoyé contre le mur extérieur de la piste.

Malgré cet accident et la dernière place qui en résulte, Montoya prendra le départ de la course dimanche en profitant de la qualification automatique de son écurie, obtenue grâce au classement de la saison dernière.

Le Colombien avait annoncé début juillet qu’il quitterait la F1 à l’issue de la saison, ce qui lui avait valu d’être immédiatement débarqué de son baquet de titulaire par l’écurie McLaren-Mercedes et recruté par l’écurie Nascar Chip Ganassi Racing.

Après quelques courses dans les séries « antichambre » du Nascar, Montoya s’était qualifié pour la dernière course de la saison 2006, où il fut victime d’un spectaculaire accident sans conséquence.

En 95 Grands Prix de F1, Montoya s’est imposé 7 fois, sa dernière victoire remontant au Brésil en septembre 2005. Il a aussi remporté les 500 miles d’Indianapolis (2000) et a été champion de la série Cart (ex-Champcar).

Contrairement aux séries Indycar et Champcar, les voitures de Nascar ne sont pas des monoplaces aux apparences de Formule 1. Ce sont des voitures surpuissantes, qui ont l’aspect de véhicules « classiques ».