Neel Jani incarne la nouvelle génération de pilotes.

Neel Jani est le nouveau pilote de chez PKV Racing, et quand on lui demande ce qu’il préfère avec les nouvelles voitures il répond sans hésiter les palettes pour les changements de vitesses. Car n’ayant jamais conduit avec un levier de vitesse il estime qu’il aurait du mal à s’adapter à cette conduite.

Le suisse de 24 ans a commencé sa carrière en Europe avec des courses de Formule Renault, puis en GP2 et en A1 GP. L’an passé il a aussi été le pilote d’essais de l’écurie de Formule 1 Red Bull.

“Ce qui est sur c’est que j’ai beaucoup de choses à apprendre cette saison en Champ Car. Chez les pilotes je ne connais que Simon Pagenaud et deux ou trois autres de vue. Et puis les courses sont très différentes, il faut bien gérer les arrêts aux stands ainsi que les phases derrière la voiture de sécurité.” Déclarait Neel.

Lors des premiers tests à Sebring Neel s’est fait remarquer en étant en haut de la feuille des temps lors de la dernière journée avant de se faire déposséder du meilleur chrono par Oriol Servia en toute fin de séance.

“Les tests à Sebring étaient sympa, j’étais en tête du classement de la feuille des temps à deux minutes de la fin de la journée avant de faire battre par Oriol. Mais le plus important c’est d’avoir une excellente voiture et non de finir tout en haut de la feuille des temps. A Laguna Seca nous devrons beaucoup travailler afin de récupérer la journée perdue lors des tests de Houston à cause de la météo” ajoutait le suisse.

L’univers du Champ Car est aussi très différent de la formule 1 et Neel Jani devra s’adapter à cela. Le fait de ne faire qu’un nombre limité d’essais durant la saison, n’avoir qu’une seule voiture à disposition le vendredi le changera de la saison passée.

Le suisse espère bien réussir les tests de Laguna Seca qui seront décisifs pour les premières courses de la saison.