La course des Daytona 500 de dimanche dernier restera sûrement dans les annales et Boris Said était aux premières loges pour voir Kevin Harvick s’imposer devant Mark Martin.

Said a en effet participé pour la deuxième fois de sa carrière aux Daytona 500 au volant de la Ford Fusion n°60. Il a évité de justesse un contact lors du crash en fin de course et a finalement terminé à la 14ème place. Il a ainsi amélioré son précédent résultat qui était une 27ème place lors de l’édition 2006 des Daytona 500.

Il s’était élancé de la 23ème sur la grille de départ, et c’est malheureusement lui qui a déclanché le premier drapeau jaune au 18ème tour après être parti en tête à queue suite à un contact avec la Toyota Camry n°00 de David Reutimann. Il n’a pas touché le mur et a donc pu revenir dans le peloton et à nouveau jouer des coudes.

Bien que très satisfait de ce résultat, Said a déclaré qu’il aurait pu mieux finir sans les nombreuses neutralisations en fin de course et le crash dans le tout dernier tour. Engagé à plein temps en Grand-Am Rolex Sports Car Series, Said devrai participer à cinq autres courses en Nascar Nextel Cup cette saison.