Après avoir pris la tête de la course à 25 tours de l’arrivée lors d’une dernière salve de ravitaillement, Matt Kenseth s’est imposé lors des Auto Club 500 devant Jeff Gordon, Jimmie Johnson, Jeff Burton et Mark Martin.

Le pilote de la Ford n°17 a mené au total 129 tours dont les 23 derniers pour défendre sa victoire ici même en 2006. Ce résultat lui a également permis de réaliser le sweep Nextel / Busch après s’être imposé la veille lors des Stater Bros. 300 en Nascar Busch Series.

C’est sa 15ème victoire en carrière en Nascar Nextel Cup et sa deuxième à Fontana.
Le principal danger pour Kenseth a été incarné par le leader du championnat Kevin Harvick. Mais ce dernier a malheureusement du repasser par les stands juste avant le dernier drapeau vert à cause d’une crevaison. Il a finalement terminé 17ème.

Cette course a également été marquée un tournant dans l’histoire de la Nascar puisque Brian Vickers a offert à Toyota son premier Top-10 en Nascar Nextel Cup au volant de sa Camry Red Bull n°83.

Tony Stewart a terminé huitième mais ce résultat est loin de refléter les performances du pilote durant la course. Sa voiture a été très rapide toute la journée mais un excès de vitesse dans les stands au tour 159 lui a enlevé toute chance de jouer la victoire.

La cinquième place de Mark Martin combinée à sa deuxième place à Daytona permet au pilote de la Ginn Racing de s’installer en tête du classement général. Il devance Burton de cinq points.