Une voiture d’IRL lancée à 220 mph sur une piste pourrait endommager le système auditif des fans dans les tribunes. Une modification dans les  tubulures d’échappement des moteurs Honda V8 3.5 va permettre aux oreilles des fans de moins souffrir lors des courses car elle entraîne une réduction du bruit des moteurs d’environ 4 à 5 décibels, réduisant ainsi le niveau des aigus.

« Nous avons réussi a baisser le niveau sonore d’environ 4% et le mélange des sons graves et aigus est plus agréable pour les oreilles. De ce fait le niveau de bruit sera moins élevé et ce sera mieux pour tout le monde.  » déclare Les MacTAGGART, Directeur Technique de l’IndyCar.

Des cloisons ont été installées dans les tubulures d’échappement juste après le collecteur. Ce changement ne devrait pas avoir de conséquence néfastes pour les moteurs alimentés à l’éthanol.

MacTAGGART ajoute : « Il ne devait pas y avoir de pression en retour, ce qui aurait affecté les performances du moteur.« 

Une réduction plus forte du niveau sonore n’aurait pas été souhaitable car il aurait fallu développer des systèmes plus élaborés et surtout plus couteux.

MacTAGGART termine : « Nous avons atteint nos objectifs. Nous avions décidé de réaliser le meilleur compromis possible avec l’architecture actuelle de la voiture. Nous aurions pu faire beaucoup plus, mais alors il aurait fallu modifier trop de composants dans et autour du moteur. Lorsque nous jetterons les bases de la nouvelle voiture, nous prendrons évidemment en considération l’élaboration et le l’intégration d’un silencieux beaucoup plus éfficace.«