Mario Andretti n’a pas piloté en Nascar depuis la course de Riverside en 1969 et son unique victoire date du Daytona 500 en 1967, mais la légende des sports mécaniques américains garde toujours un oeil sur la Nascar Nextel Cup et particulièrement sur le Colombien Juan Pablo Montoya.

Le seul pilote à avoir remporté l’Indy 500, le Daytona 500 et le championnat de Formule 1 pense que le pilote colombien n’a besoin d’aucun de ses conseils pour gérer la transition entre le pilotage de monoplaces et celui de voitures de stock car : « Je ne pense pas que Juan Montoya ait besoin de mes conseils, il est dans une super équipe et ils sont vraiment bien préparés. »

La communication est cruciale en Nascar, puisque ce sont les équipes qui font les meilleurs ajustements pendant la course qui gagnent et selon Andretti, Montoya a prouvé au cours de sa carrière qu’il excellait dans ce domaine.