Le pilote colombien Juan Pablo Montoya s’est imposé pour la première fois de sa carrière en NASCAR Busch Series sur l’Autódromo Hermanos Rodríguez. Il est ainsi devenu le premier pilote hispanique à s’imposer dans une course de Nascar Busch Series. Après être parti depuis la troisième place, il est remonté du milieu du peloton pour reprendre la tête de la course à neuf tours de la fin et il a résisté à Denny Hamlin lors d’un green/white/checkered flag pour finalement s’imposer.

Sa victoire restera entachée d’une poussette sur son coéquipier Scott Pruett alors leader de la course. En effet au tour 72 Montoya attaquait fort pour remonter et en voulant dépasser son coéquipier, il l’a touché. Scott est alors parti en tête-à-queue. Montoya a subit quelques dommages à l’avant gauche mais il a pu continuer alors que Pruett est reparti à la 17ème place.

Carl Edwards a coupé la ligne en troisième position devant un autre spécialiste des circuits routiers : Boris Said. Scott Pruett a malgré tout réussi à remonter jusqu’à la cinquième place.

Montoya s’était emparé une première fois de la tête du peloton au troisième tour, mais lors d’un arrêt sous drapeau vert son réservoir n’a emmagasiné que 8 gallons d’essences (environ 30 litres) et il a du repasser aux stands 10 tours plus tard sous drapeau jaune pour remettre l’essence manquante. L’arrêt a duré une trentaine de secondes car l’essence avait du mal à arriver dans le réservoir à l’arrière de la voiture. Montoya a aussi changé ses 4 pneus afin de pouvoir remonter plus facilement à l’avant du peloton.

Au restart Montoya était dix-neuvième. Il est passé à la cinquième place en seulement quatre tours et a fini par prendre définitivement la tête à neuf tours de la fin. Il a ensuite résisté à Denny Hamlin lors des deux restarts qui sont intervenus en toute fin de course.

Au classement général, Carl Edwards prend la tête du championnat et devance Denny Hamlin de 40 points. Kevin Harvick qui n’a pas pris part à cette course se retrouve cinquième du classement à 150 points de Carl Edwards. Juan Pablo Montoya gagne 32 places et se retrouve maintenant 14ème du général.