L’image de Buddy RICE savourant sa victoire avec la mythique bouteille de lait aux 500 miles d’Indianapolis 2004 reste bien imprimée dans la tête de Sarah FISCHER. Elle rêve d’être à la place de Buddy alors que lui souhaiterait rééditer cette victoire. En fait chaque pilote de l’IndyCar veut la gagner cette course.

Ce 7 mars, Dreyer & Reinbold Racing est le premier team à avoir rentré ses engagements pour les voitures N°15 (Buddy RICE) et N°5 (Sarah FISCHER) pour la course qui se tiendra le 27 mai prochain. Le but de l’équipe : gagner bien sur.

Sarah n’a plus participé à l’Indy 500 depuis 2004 où elle avait pris une 21ème place au volant d’une monoplace du Kelley Racing. Si elle réussit sa qualification, elle prendra part à son 6ème départ à Indy. Le record de départ pour une dame restera cependant toujours pour Lyn St James.

« C’est un grand honneur pour moi d’être la première sur la liste des engagés et je suis vraiment heureuse d’être de retour sur cette grande piste mythique. » déclare Sarah qui avait réussi sa meilleur qualif en 2002 avec une 9ème place (229.439 mph).

Elle ajoute : « En 2006, je me suis vraiment rendu compte à quel point cette course me manquait. Pouvoir participer à l’Indy 500 est un privilège mais vous devez garder en tête que celui-ci n’est pas acquis d’avance. Cette année je compte y arriver avec une condition physique au top et Dreyer & Reinbold me fournira plus que probablement la meilleure voiture. Mon équipier ne sera pas n’importe qui d’ailleurs et nous allons travailler ensemble pour nous préparer au mieux. Buddy est vraiment un chic type et je suis très contente de travailler avec lui.« 

Les deux dernières années ne furent pas de bons souvenirs pour Buddy chez Rahal Letterman Racing à Indianapolis. En effet il n’enregistra l’année dernière que une 26ème place alors que l’année avant il ne prenait même pas le départ suite à des blessures occasionnées lors des essais. Il espère que cette année chez Dreyer & Reinbold, la spirale infernale ne continuera pas.

RICE a fait son premier départ à Indy en 2003 chez Red Bull Cheever Racing. L’année suivante allait être l’année de la consécration pour Buddy qui après avoir signé la pole-position allait remporter la course. Pour rappel cette année-là, il remplaçait alors Kenny BRACK qui était encore souffrant de graves blessures.

« C’est toujours très excitant de se retrouver à Indy mais encore plus quand je remémore mes résultats 2004. Cetta année, je reviens avec une nouvelle équipe qui a une vision et une approche tout à fait différente par rapport à mon ancien team les deux années précédentes. Mon ingénieur (John DICK) est un ingénieur qui a déjà connu la victoire et comme moi aussi je suis un ancien vainqueur, nous savons ce que ne devons faire pour gagner à nouveau.« 

« Je pense que si notre début de saison est bon, nous serons très probablement très compétitifs à Indianapolis. »

Dreyer & Reinbold Racing s’est donc engagé pour la septième année consécutive à Indianapolis. Pour Dennis REINBOLD : « C’est toujours une journée mémorable lorsque vous rentrez vos engagement pour cette course mythique. De plus être les premiers à le faire montre que nous sommes très impatients d’en découdre avec les autres équipes. Etre sur cette piste, faire des performances et donc associer notre nom à la légende d’Indianapolis doit être un moment d’une intensitée rare. »