Les circonstances de course ont semblé être contre lui, mais Jimmie JOHNSON n’en a eu cure et est allé s’imposer de nouveau ce dimanche sur l’ovale de Las Vegas. Il s’est rappelé aux souvenirs de tous qu’il était le champion en titre : en effet lors d’un de ses premiers ravitaillement, il reçut une pénalité pour une roue balladeuse dans l’emplacement voisin et, retombé à la queue du peloton, il remonta un à un ses adversaires pour finalement s’imposer pour la 3ème fois consécutive sur le Las Vegas Motor Speedway.

Cette victoire est la première cette année pour Jimmie (24ème de sa carrière en NEXTEL) mais aussi la 150ème pour la Hendrick Motorsports.

« Il y a eu pas mal de bataille sur la piste. Nous avions la bonne voiture aux essais et nous nous sentions bien pour la course. J’ai dépassé pas mal de voitures et à un moment j’ai même touché le mur en sortie du Virage 4 mais nous sommes restés très calmes et avons fait les bons ajustements qui ont remis la voiture à 100%. Je dois remercier Chad qui a réussi ce travail parfait.« 

La Hendricks Motorsports pouvait vraiment jubiler ce dimanche car Jeff GORDON arrache quant à lui le seconde place et assure donc un doublé pour l’équipe après un résultat de 2ème et 3ème en Californie il y a deux semaines.

Jeff GORDON déclare : « Je pensais vraiment que je pouvais gagner car j’ai mené plus de la moitié de la course mais au moment où Jimmie m’a passé, je n’ai pas su aller le rechercher. Maintenant si l’équipe me fournit une voiture comme cela sur chaque course, je serai de nouveau sur Victory Lane très prochainement. »

Le Top-5 de la course est completé par Denny HAMLIN, Matt KENSETH et Mark MARTIN. Une 5ème place qui permet d’ailleurs à Mark MARTIN de conserver sa place de leader du championnat après cette 3ème manche. La grande question que tout le monde se pose maintenant, c’est est-ce que Mark fera l’intégralité du championnat ? Pour le moment il déclare que son programme de 23 course pour Ginn Racing reste d’actualité. « Mes plans 2007 restent inchangés actuellement. » déclarait-il en souriant après la course.

Pour le Top-10, nous retrouvons Carl EDWARDS, Tony STEWART, Ryan NEWMAN, Kyle BUSCH et Jamie McMURRAY.

La course a été interrompue à neuf reprises mais le carnage prédit par certains n’a pas eu lieu. Il faut préciser que la piste de Las Vegas a été entièrement reconstruite (banking plus prononcé et nouvel asphalte) et une polémique assez virulente était née. Goodyear avait dû acheminer des pneus très durs pour cette nouvelle piste et avec la nouvelle surface, les voitures avaient un comportement assez « glissant ».

Nous avons de fait pu voir des pilotes tels que Kasey KAHNE, Casey MEARS, JOE NEMECHECK, Ward BURTON, Robby GORDON ou Clint BOWYER se faire surprendre et finir en tête à queue et dans le mur. Même Kyle BUSCH n’a pas pu y échapper mais s’en est tiré lui sans toucher quoi que ce soit.

Prochaine course dimanche prochain à Atlanta pour le Sunday’s Kobalt Tools 500.