Kyle Busch a enfin abandonné son chat noir et s’est imposé dimanche pour la première fois de la saison en Nascar Nextel Cup sur le Bristol Motor Speedway lors des Food City 500. Il a résisté aux attaques de Jeff Burton lors d’un green-white-checkered pour s’imposer au volant de la toute nouvelle ‘COT’ qui est loin d’avoir fait l’unanimité même auprès du vainqueur.

Cette victoire est la première sur short-track pour le pilote de 21 ans mais la 200ème pour la Hendrick Motorsports et la 600ème pour Chevrolet. Il a bouclé les 502 tours à la vitesse moyenne de 81.969 mph au volant de sa nouvelle Chevrolet Impala après avoir définitivement pris la tête du peloton au tour 485 en dépassant Denny Hamlin. Il semblait pouvoir s’imposer facilement avant que Kasey Kahne ne pousse David Ragan dans le mur au tour 497 déclenchant la 15ème neutralisation de la soirée.

Au restart, Busch était devant son coéquipier Jeff Gordon et Burton. Ce dernier a rapidement pris l’avantage sur Gordon mais n’a pas réussi à aller chercher Busch. Il a terminé à la deuxième place devant Gordon, Kevin Harvick et Greg Biffle. Grâce à ce résultat et à l’absence de Mark Martin sur cette course, Jeff Gordon prend la tête du championnat.

La journée à été très décevante pour Tony Stewart qui avait clairement la voiture la plus rapide. Après avoir mené 257 tours dont 89 de suite, il a perdu 25 tours à cause d’un problème de pompe à essence. Il a finalement terminé 35ème.