Quatre années après avoir vu « Ethanol » pour la première fois comme sponsor sur une voiture d’Indy Pro Series, celle de Paul DANA, une course a eut lieu avec ce fameux carburant vert. C’était ce samedi 24 mars à Miami-Homestead.

Lorsque le drapeau vert fut abaissé pour ce XM Satellite Radio Indy 300, l’histoire de l’utilisation d’une énergie renouvelable et propre dans le sport automobile était en route. Toute la saison 2007 les monoplaces utiliseront ce carburant 100% éthanol.

Pour Brian BARNHART : « L’Indianapolis Motor Speedway et l’Indy Racing League se sont toujours voulu être à la pointe dans l’industrie. Je pense que c’était très important pour nous d’être les premiers à utiliser cette énergie renouvelable.« 

L’éthanol provient des champs de maïs produits sur le sol américain et doit répondre aux exigences de la Série. L’IndyCar demande de hautes performances avec un dégré d’octane plus élève que celui du méthanol : 113 par rapport à 107. Pour rappel l’année dernière, l’IndyCar roulait avec un mélange de 90% méthanol et 10% d’éthanol.

BARNHART ajoute : « Tout cela a créé un engouement publicitaire et un regain d’interêt vers notre Série. Les gens se sont très interessés sur ce que nous faisons. Et comme les moteurs Honda n’ont pas encore rencontrés de problèmes majeurs avec ce carburant, c’est très positif pour le grand public.« 

Quelques chiffres.

5000 : Le nombre de gallons d’éthanol acheminés à Miami.

1 : L’usine qui produit l’éthanol pour l’IndyCar.

2005 : L’année où l’IndyCar annonça son passage à l’éthanol après avoir carburé de longues années au méthanol.

10 : Le pourcentage du mélange méthanol/éthanol utilisé en 2006.

22 : La capacité en gallons des réservoirs qui ont vu leur contenance réduite de 8 gallons car l’éthanol est plus efficace que le méthanol.