En 2005 Helio CASTRONEVES voyait sa course rapidement se terminer sur un accrochage. L’année suivante, sa motivation était décuplée et la victoire ne lui échappa pas. Qu’attend-t-il de cette course de St Petersburg 2007 ?

« Je veux simplement gagner une deuxième victoire consécutive. C’est une de mes pistes préférées car le circuit est amusant et l’ambiance y est extraordinaire. Les fans en plus y sont très passionnés.« 

Le flamboyant brésilien de l’écurie Penske avait mené 40 tours l’année derniére pour prendre sa première victoire sur circuit routier. En 2005 elle s’était prématurément arrêtée au Tour 14 sur accrochage.

« L’année dernière j’étais vraiment motivé pour gagner et j’ai tout fait pour ne pas que l’on me souffle la victoire dans les derniers tours. Nous avons connu un dimanche exceptionnel qui s’est terminé sur la Victory Lane. Simplement fantastique. »

Grâce à l’augmentation de la cylindrée des moteurs Honda à 3.5 lites, les pilotes devront gérer un couple supplémentaire sans controle de traction : un challenge supplémentaire pour eux.

« C’est un très bon circuit avec sa longue ligne droite et ses virages secs. Il n’est pas évident d’y trouver le set-up parfait car on recherche au maximum à diminuer l’appui aérodynamique afin d’avoir une vitesse de pointe maximum mais il ne faut pas trop décharger car nous perdrions trop en virage. De plus le couple supplémentaire que nous avons ne va pas nous rendre les choses plus faciles.« 

« Le circuit étant très bosselés, cela nous oblige à vraiment avoir des réglages très précis. Le problème sur ces courses urbaines qui se déroulent sur des routes ouvertes à la circulation, c’est que la piste change d’année en année alors que le dessin reste identique. Nous devons vraiment y être prudent car l’erreur est interdite. Généralement celle-ci est éliminatoire en raison de la proximité des murs de protection.« 

« Le dessin de la piste est très interessant avec sa longue ligne droite et sa partie plus lente. C’est justement dans cette partie lente qu’il faut être le meilleur car on peut y gagner les quelques centièmes qui font LE bon chrono. Déterminer si il faut un appui léger ou appui fort, c’est ce qui rend ce circuit unique.«