Oreca a confirmé aujourd’hui son retour en ALMS en fin de saison. L’équipe engagera effectivement sa Saleen S7R lors du Petit Le Mans, épreuve d’une durée de 10 heures disputée sur le circuit de Road Atlanta. Elle sera alignée dans la catégorie GT1 et affrontera donc les Corvette et l’Aston Martin du Team Modena. Le pari de battre les Corvette est difficile, mais pas impossible à tenir compte tenu des performances récentes de la Saleen ainsi que de l’expérience de l’équipe française, laquelle a déjà remporté le titre ALMS avec Olivier Beretta il y a quelques années.

En ce qui concerne les pilotes, Nicolas Prost aura pour partenaire Graham Rahal, dont l’essai au volant de la Saleen le mois dernier prend aujourd’hui tout son sens. Et le troisième pilote – et là c’est une vraie surprise – ne sera autre qu’Alain Prost ! Le quadruple champion du monde de F1 – et tout récent vainqueur du Trophée Andros – disputera pour la première fois une épreuve d’endurance de cette envergure.

« J’ai toujours écarté la possibilité de courir aux 24 heures du Mans », a rappelé Alain Prost. « Je n’ai jamais caché que cette épreuve était trop dangereuse. L’épreuve du Petit Le Mans en revanche offre de plus grandes garanties sur ce plan, notamment sur la part de conduite de nuit qui est beaucoup plus réduite. Je suis impatient de vivre cette grande aventure avec Nicolas et Graham »

Nicolas et Alain Prost se connaissent très bien, en premier lieu parce qu’ils sont notamment père et fils, mais également parce qu’ils ont déjà été équipiers en FFSA-GT sur une Viper. Quant à Graham, il a l’expérience de l’endurance depuis 2 saisons.

D’après Hugues de Chaunac, le premier challenge de l’équipe sera de trouver un compromis au niveau de la position des 3 pilotes dans le cockpit, Graham étant notoirement plus grand que Nicolas et Alain, surtout au niveau des jambes. La position du pédalier posera également problème, Graham chaussant du 46 et Alain seulement du 39 !

Après, il ne restera plus qu’à battre les Corvette. Vivement la fin de saison !