Après les asphyxies au monoxyde de carbone, des morceaux de mousse fondue ont été sortis de la voiture de Kevin Harvick après la course de Martinsville. Le cockpit avait été envahi par une fumée jaune et les mousses de protection étaient en partie détruites.
Il est donc clair après les deux dernières courses que la Nascar est en face d’un important problème avec la ‘COT’. Les mousses destinées au départ à absorber les chocs ont été placées trop près des systèmes d’échappement et la température les dégrade rapidement. Certains tuyaux d’échappements ont même percé durant la course. Ce fut le cas en particulier pour Matt Kenseth.

La ‘COT’ ne fera sont retour à la compétition que le 21 avril à Phoenix et cela laisse donc du temps aux ingénieurs de la Nascar pour résoudre ce problème. D’ailleurs plusieurs des voitures ayant rencontré ces incidents avec les mousses ont été envoyées au centre de recherche pour des analyses approfondies.