L’australien Will Power a réussi une très belle première course. Après être parti depuis la pole position il s’est laissé dépasser par le bouillonnant Paul Tracy dès le départ, mais est resté patient et a finalement réalisé un arrêt de moins que la plupart de ses rivaux et remporter le Grand Prix de Las Vegas, première épreuve de la saison 2007 de ChampCar.

A l’arrivée, Will a devancé de presque 15 secondes le rookie Robert Doornbos. Paul Tracy s’est classé troisième à plus de vingt secondes. Alex Tagliani est passé sous le drapeau à damier à une très belle quatrième place après avoir mené quelques tours. C’est le français Tristan Gommendy qui a complété le Top-5.

La première épreuve du championnat a mis longtemps à se lancer puisqu’il y a eu 4 drapeaux jaunes dans les vingt premiers tours. Graham Rahal a tapé le mur juste après le drapeau vert. Puis Matt Halliday a abandonné suite à une sortie de piste dès le quatrième tour. Tout comme Dan Clarke au septième passage.

Le triple champion en titre de la discipline Sébastien Bourdais a connu une course difficile. Parti du fond de la grille il a réussi une incroyable remontée jusqu’à la troisième place en vingt tours, avant qu’une crevaison ne l’oblige à faire un tour au ralenti pour rentrer aux stands. Sébastien a alors du attaquer pour espérer faire un résultat et au 32ème tour il a tapé le mur et a fortement endommager sa suspension à l’avant droit.

Simon Pagenaud le français du Team Australia était en deuxième position quand un problème moteur l’a forcé à renoncer.

La dernière moitié de la course a été très fluide puisque aucun drapeau jaune n’a été ressorti après le vingtième tour.

Réactions des trois premiers pilotes après la course :
Will Power : “Nous avons beaucoup travaillé sur le setup pour la course. J’avais une très bonne voiture dans le trafic. Craig et Derrick Walker pensent que l’équipe peut gagner le championnat, et je vais faire de mon mieux pour les aider.”

Paul Tracy : “Je pense que c’était important pour l’équipe de passer le premier virage sans encombre. Cela a été une course intéressante pour nous.”

Robert Doornbos : “Cela c’est bien passé. Sur la fin nous avons poussé très fort. Nous avons fais de très bons ajustements lors des arrêts, et la voiture est restée très compétitive.”