Michael Waltrip n’a pas réussi à se qualifier pour la septième fois de la saison jeudi lors de la séance de qualification en préparation des Subway Fresh Fit 500. Il avait changé de crew chief pour la troisième fois de l’année juste avant le début des roulages à Phoenix en remplaçant Scott Eggleston par Buddy Sisco. Ce dernier faisait équipe avec David Reutimann qui, comble de l’ironie, a réussi à se qualifier jeudi pour la course de ce week-end.
D’après Waltrip, le fait de manquer des courses fait plus de mal à sa réputation et à celle de son sponsor principal que cela ne lui coûte d’argent. A noter qu’il n’a cependant pas voulu donner de montant comme c’est souvent le cas en Nascar. En effet, pour chaque course manquée, Waltrip doit par contrat rembourser une certaine somme aux sponsors engagés avec lui sur la N°55. On peut imaginer que depuis le début de la saison cela doit commencer à faire un beau montant.

Toujours selon Waltrip, NAPA s’inquiète de la position de sa voiture n°55 en regard des autres Toyota mais reste fidèle à l’équipe et personne n’a encore demandé à Michael de laisser sa place derrière le volant.

David Hyder le premier crew chief de Waltrip cette saison avait été suspendu indéfiniment suite à l’affaire de Daytona en début d’année. Il a déclaré hier que Michael allait très prochainement prendre une décision importante concernant son avenir.