Les deux premières courses de l’histoire de la COT se sont déroulées sur des short tracks, là ou l’aérodynamisme ne joue pas un rôle important. En revanche ce weekend pour la course de Phoenix, ovale d’un mile, l’aéro jouera sur les performances de la voiture.

Selon Jeff Gordon, l’actuel leader du championnat, Bristol et Martinsville étaient des circuits idéaux pour les débuts officiels de la COT car l’aérodynamisme ne joue pas énormément sur la tenue de route des voitures. Jeff pense aussi que cette course permettra de mieux évaluer le potentiel de ces nouvelles voitures.

Les premières constations montrent que les voitures avaient du mal à se doubler. En effet lorsque les pilotes n’avaient pas de trafic, ils allaient assez vites, mais ils avaient beaucoup de mal à dépasser les retardataires.

Pendant la semaine de repos, certaines équipes ont effectué des essais sur le Richmond International Raceway, en utilisant les réglages pour Phoenix, et les problèmes de dépassements étaient toujours présents.

La course de ce weekend se déroulera en nocturne et J.J. Yeley espère ainsi que les voitures auront plus de grip qu’à Bristol et Martinsville, afin de faciliter les dépassements.

La mousse qui absorbe les chocs a été changée, car certains pilotes avaient rencontré des problèmes, notamment Kevin Harvick lors de la course de Martinsville.