Elle s’était élancée depuis la 4ème place sur la grille de départ mais n’a enregistré que une 11ème place à l’arrivée. Pourquoi ce recul dans la hiérachie ? Car Danica a connu des poblèmes de tenue de route lors de cet Indy Japan 300 et la stratégie ne fut pas de son coté.

Avec sa place sur la grille qui était son meilleur depuis septembre 2005, elle restait dans le Top-10 jusqu’au milieu de la course tout en se battant avec sa voiture qui avait tendance à fortement sous-virer. Elle pouvait espérer une septième place mais c’était sans compter sur la consommation qui l’obligea à rentrer ravitailler dans les derniers tours. Elle tomba alors à la 11ème place.

Elle déclare : « J’avais une voiture rapide et pourtant je ne le fus pas durant la course : la faute à la tenue de route. Je sous-virais tellement que je ne pouvais pas envisager de me battre avec qui que ce soit. De ma 4ème place, j’aurais du dépasser d’autres pilotes pour gagner et j’en étais tout simplement incapable. Nous avons donc dû nous rabattre sur la stratégie pour essayer de faire un coup mais voilà à deux tours de la fin, il fallait remettre quelques litres d’éthanol pour terminer. Rien n’a voulu nous sourire ce samedi. Il ne faut pas non plus tout voir en noir car ma voiture est quand même dans le Top-4 des vitesse de pointe enregistrées.« 

Pour Kim GREEN, stratège de course de Danica : « Nous avons donné à Danica une course difficile mais je dois dire qu’elle a fait un super boulot en ramenant la voiture à l’arrivée malgré les problèmes de tenue de route auxquels elle devait faire face. Nous avons apporté des changements durant la course pour solutionner ce problème mais il était trop tard pour aller chercher la gagne. Ensuite nous avons tenté le coup de la stratégie mais nous étions trop court. Je suis très fier de sa prestation et vous verrez qu’elle va devenir plus forte au fil des courses. Nous espérions un bon résultat à Motegi mais nous n’avons pas su donner à Danica la voiture pour le faire.«