Sur 4 courses disputées cette saison, Dan WHELDON en a déjà remporté 50% grace à sa victoire dans le Kansas Lottery Indy 300 de ce dimanche. Ses deux succès ont été obtenu sur deux ovales de 1.5 miles et est pour le moment le pilote ayant mené le plus de tours avec un total de 484 sur 700. Leader du championnat, il sera le grand favori de la prochaine course : l’Indy 500.

Ici au Kansas Dan aura mené 177 tours des 200 qui étaient au menu et devient par la même occasion le 7ème vainqueur différent en autant de courses au Kansas. Cette course du Kansas ne s’est pas terminée à la photo finish comme les autres années car elle vit une neutralisation provoquée par le crash de Scott SHARP au tour 198.

Dan décalrait après la course : « Cette victoire est vraiment un travail énorme de la part de toute l’équipe. Maintenant nous devons déjà nous préparer pour le gros morceau de la saison : l’Indy 500 qui reste un de nos objectifs majeurs. Et si vous voulez que je vous dise que je vais y être performant, je vous dira surement mais je ne vous dirai pas que je me considère comme le favori. Pour moi nous sommes entre 10 et 15 à pouvoir le faire.« 

La semaine dernière au Twin Ring Motegi, WHELDON avait une voiture pour gagner mais des problèmes de radio l’obligèrent à faire une course stratégique à la consommation et son ancien équipier, Tony KANAAN, l’emportait. Au Kansas, Tony pouvait espérer une nouvelle fois la Victory Lane car il s’élançait depuis la pole position, chose qui ne lui était plus arrivé depuis Indianapolis 2005 mais un gros soucis avec Danica PATRICK dans les stands l’empecha de se battre pour la victoire.

Dan, leader du championnat avec 27 points d’avance, ajoute : « J’ai vraiment été très frustré de ma course de Motegi et je voulais vraiment prouver que c’était une erreur de parcours car je suis dans une équipe très performante et on ne peut pas laisser filer des points ainsi. »

Dario FRANCHITTI, parti 6ème sur la grille, a terminé second après avoir enregistré des résutats de 7ème, 5ème puis 3ème sur les trois premiers rendez-vous de la saison. Il se présentera à Indianpolis en 4ème du championnat.

« Au début, la piste était vraiment hyper glissante et j’ai vraiment dû rester très concentré sur mon pilotage lors des premiers tours. Ensuite j’ai pu commencer à gagner des places et vers la fin de la course ma voiture était vraiment très rapide. Lors de l’avant dernier drapeau jaune, il y avait plusieurs voitures entre moi et les deux Ganassi qui m’empechèrent de me battre avec WHELDON mais nous sommes très content quand même de ce résultat. L’équipe peut aller à Indy sur de bonnes bases.« 

A la 3ème place de la course, nous retrouvons Helio CASTRONEVES qui termine juste devant Scott DIXON. Pour complèter le Top-5, il y a Tomas SCHECKTER qui donne à Vision Racing son meilleur résultat de l’année. Scott DIXON aurait pu batailler avec son équipier pour la victoire car il mena 16 tours et occupait même la tête avec une avance de 2.4118 secondes sur Dan au Tour 160 mais fut pénalisé avec un passage par la voie des stands pour avoir commis une irrégularité lors d’une rentrée dans ceux-ci deux tours plus tôt. Il faut dire qu’il avait justement réussi à prendre le commandement de la course grâce à cette rentrée non-conforme.

Du coté de Sam HORNISH Jr, ce fut une course-pénitence en raison d’un soucis de tenue de reoute de sa voiture. Il réussit néanmoins à arracher une 6ème place.

Du coté de chez Andretti Green Racing, à part Dario FRANCHITTI, cette course fut assez mitigée. Tout d’abord Marco ANDRETTI fut rapidement obligé d’abandonner sur soucis mécaniques alors que Tony KANAAN et Danica PATRICK s’accrochèrent lors d’un ravitaillement. La pilote américaine reçut de son mécano l’autorisation de repartir alors que Tony, s’arretant dans l’amplacement suivant, arrivait. Si pour Danica, le choc fut pratiquement sans conséquence (elle finira 7ème), pour Tony ce fut la catastrophe car une pièce de la suspension avant lacha et l’obligea a rester de longues minutes à l’arrêt pour réparer. Son retard s’accumula à 8 tours et il ne put terminer que 15ème.

« Je suis très déçu car j’avais une voiture pour gagner ! » déclarait-il après l’arrivée.

Danica de son coté : « Quand vous êtes dans votre voiture, vous écoutez et regardez ce que l’on vous dit pour repartir. Kim GREEN, à la radio, et « Poppy » mon Crew Chief, me disent quand je dois y aller. Sincèrement, j’ai entendu GO et j’ai accéléré mais malheureusement Tony était là. Je me sens vraiment pas bien car Tony pouvait gagner et c’est de nouveau une chance de victoire qui s’est envolée pour Andretti Green Racing. Notre résultat de 7ème reste une belle performance même si nous aurions espérer meilleur. Je ne sais pas si nous aurions eut une meilleure course sans ce maudit problème dans les stands mais je sais que j’étais bien juste avant. »

Le Top-10 est completé par Vitor MEIRA, A.J. FOYT IV et Jeff SIMMONS.

Les autres dames de la course terminent 12ème pour Sarah FISCHER et 14ème pour Milka DUNO.

Cette dernière déclare : « Ce fut un bon week end si vous regardez comment s’est déroulé le début de ma course. Ma voiture y était tout simplement in-con-dui-si-ble ! Et là avec mon équipe nous avons réussi à apporter les changements qui l’ont rendue performante et là j’ai enfin pu trouver mon rythme. Je suis contente d’être arrivée si rapidement à faire cela. »

Cette course ne connu que 16 tours sous neutralisation. Les causes furent des débris et puis les crashes de Ed CARPENTER et Scott SHARP qui tout deux sont passés par le centre médical et déclarés OK.