Malgré une surchauffe et un peloton bien décidé à lui disputer la première place, Jeff Gordon s’est imposé pour la troisième fois en quatre courses en remportant dimanche les Dodge Avenger 500 sur le Darlington Raceway. Cette victoire est la 78ème en carrière pour Gordon et sa septième sur le fameux circuit surnommé ‘The
Lady in Black’. Le quadruple champion de la Nascar est tout simplement
imbattable en ce début de saison et est plus que jamais en lice pour un
cinquième titre.

Mais tout n’a pas été aussi simple pour Gordon. Sa Chevrolet Impala ‘COT’
a connu des gros problèmes de surchauffe en fin de course juste au
moment où il a commencé à se porter à la l’avant du peloton. De la
fumée a commencé à s’échapper de son capot et Steve Letartre, son crew chief, lui a demandé de rester en piste pendant les drapeaux jaunes pour faciliter le refroidissement.

Deux
tours plus tard, lors d’une neutralisation au tour 345 plusieurs
leaders sont rentrés aux stands dont le coéquipier de Gordon, Jimmie Johnson. Ce dernier est ressorti septième des stands mais avec deux pneumatiques neufs il a rapidement pu prendre l’avantage sur Ryan Newman et Dale Earnhardt Jr et a finalement terminé troisième derrière un excellent Denny Hamlin. Ce dernier a semblé en mesure de s’imposer mais il lui a manqué quelques tours pour aller chercher Gordon.

Ryan Newman a terminé quatrième devant Carl Edwards. Greg Biffle, qui avait remporté les deux dernières courses sur ce circuit a terminé 15ème.

Au classement général, aucun changement dans le Top-5 mais Gordon possède désormais 231 points d’avance sur son coéquipier Johnson.

A noter que cette course était initialement
prévue samedi soir mais qu’en raison de fortes pluies, la Nascar avait
été obligée pour la deuxième semaine de suite de reporter la course au
dimanche.

Nouveau !
– DODGE AVENGER 500 : Résultats de la course.
– NASCAR NEXTEL CUP: Classement du championnat.