Hier, la Nascar a annoncé la pénalisation de Dale Earnhardt Jr. et de
la DEI
suite à la découverte d’un aileron non conforme sur la Chevrolet
n°8 le 12 mai dernier avant la course sur le circuit de Darlington. La
sévérité de cette pénalité (100 points) a déjà fait couler beaucoup
d’encre mais l’affaire vient de prendre une nouvelle dimension avec les
déclarations du vice président de la Nascar Nextel Cup, Robin Pemberton.

Ce dernier a expliqué aux journalistes qu’il ne savait pas exactement quand les pièces illégales avaient fait leur apparition sur la voiture de la DEI, mais qu’il était sur que l’aileron de la Chevrolet lors de la première séance d’essais de samedi matin n’était pas conforme.

Cette
déclaration vient en réponse aux explications données par la DEI qui a
expliqué que les pièces non conformes avaient déjà été utilisées pour
le développement de la voiture en début d’année et qu’elle faisait
appel de la sévérité de la sanction.