En 1983, pour la première saison de la Newman/Haas/Lanigan Racing en ChampCar, le désormais célèbre Mario Andretti obtenait la première victoire de l’écurie le 31 juillet lors de la sixième course, sur le circuit de Road America. En 2007, pour la vingt-cinquième saison de l’écurie, Sébastien Bourdais a obtenu la 99ème victoire il y a six semaines dans les rues de Houston. Mais c’est bien de la centième victoire que tout le monde se souviendra.

“Cette première victoire est certainement ma meilleure pour l’écurie Newman/Haas/Lanigan Racing” se souvient Mario Andretti.

“J’avais rejoint l’équipe au début de la saison, et c’était difficile, car nous n’avions pas de moyens. Nous avions peu d’espoir en cette première saison, et la voiture n’était pas sensée gagner. Et puis il y a eu Elkhart Lake. Cela a tout changé pour nous, et c’était un moment super” ajoute Mario Andretti.

Depuis la première victoire de Mario l’écurie a continué à dominé, et a remporté sept championnat, et 99 victoires. Le pilote le plus victorieux pour l’écurie Newman/Haas/Lanigan Racing est Michael Andretti avec 31. Il devance Sébastien Bourdais qui compte actuellement 26 victoires.

“Il y a vraiment de très grands noms sur la liste des vainqueurs, et je suis très fier d’être parmi eux. Quand je suis arrivé en 2003, je ne pensais pas que je gagnerais autant de courses en si peu de temps. J’ai trouvé une seconde famille dans cette écurie. J’ai tellement partagé avec eux sur la piste et en dehors, que j’espère être celui qui ramènera la centième victoire pour l’équipe” déclarait le triple champion en titre du ChampCar, le français Sébastien Bourdais.

En 1989 l’écurie Newman/Haas/Lanigan Racing engageait Mario et Michael Andretti dans les deux baquets. Des pilotes talentueux, et des mécaniciens soudés, c’est la recette qui a permis à l’écurie Newman/Haas/Lanigan Racing de devenir la deuxième écurie la plus victorieuse derrière Penske avec 133 victoires, tous championnats de monoplace nord américain confondus.

“Je pense que la Newman/Haas/Lanigan Racing a connu beaucoup de succès car Carl Haas et Paul Newman on toujours su ce qui était important pour l’écurie. Ils sont toujours restés unis, et c’est le secret pour réussir en sport automobile” ajoutait Mario Andretti.

Avec sa deuxième place à Houston, Graham Rahal est le plus jeune pilote de l’histoire à avoir terminé sur un podium, et pour la première fois depuis septembre 2005 il a permis à l’écurie de signer un doublé. Graham est optimiste pour la course de Portland. L’an passé il avait signé la pole avant d’abandonner dans le premier tour en ChampCar Atlantic.

Si Graham parvient à s’imposer à Portland il deviendrait le plus jeune vainqueur de l’histoire. Ce record est pour l’instant détenu par Nelson Philippe qui avait gagné la course d’Australie en 2006 à l’âge de 20 ans 2 mois et 29 jours.

“Ce serait quelque chose d’exceptionnel pas seulement pour moi, mais pour toute l’équipe” déclarait Graham Rahal.




Voici un récapitulatif des pilotes victorieux pour la Newman/Haas/Lanigan Racing.

Pilote / Saisons / Départs / Victoires / Poles.

Mario Andretti / 1983-1994 / 185 / 18 /26.

Michael Andretti / 1989-1992 et 1995-2000 / 173 / 31/ 26.

Nigel Mansell / 1993-1994 / 31 / 5 /10*.

Paul Tracy / 1995 / 17 / 2 / 0.

Christian Fittipaldi / 1996-2002 / 117 / 2 / 1.

Christiano da Matta / 2001-2002 / 39 / 10 7.

Bruno Junqueira** / 2003-2006 / 48 / 5 / 4.

Sébastien Bourdais** / Depuis 2003 / 62 / 25 / 26.

Oriol Servia*** / 2005 / 11 / 1 / 1.

* : Nigel Mansell était parti en pole position après que les qualifications est été annulées par la pluie. Le classement du championnat avait établi la grille.

** : L’Indianapolis 500 de 2005 ne compte pas dans les statistiques des pilotes.

*** : Oriol Servia a remplacé Bruno Junqueira en 2005 après que ce dernier ce soit blessé lors de l’Indianapolis 500. Oriol n’avait pris part qu’à onze des treize courses pour la Newman/Haas/Lanigan Racing.