Nous avons une nouvelle fois eu droit au meilleur et au pire de Paul Tracy. Le pire, ce sont ces deux accrochages, avec Graham Rahal d’abord puis avec Bruno Junqueira ensuite. Le meilleur, c’est cette remontée et cette capacité à rouler vite tout en économisant de l’essence, permettant au Canadien de remporter sa 31ème victoire en Champ Car.

Tracy a neanmoins pu profiter des ennuis des deux hommes qui avaient dominé la majeure partie de la course. Sébastien Bourdais a en effet été éliminé en raison d’une casse moteur et Will Power a été retardé par une crevaison.

”Je ne sais pas exactement quel a été le problème sur le moteur”, explique Sébastien. ”Tout s’est arrêté d’un coup. Ce n’était pas une bonne journée pour les voitures rapides. C’est vraiment dommage car jusqu’ici c’était vraiment un bon week-end pour l’équipe. Avant la casse, j’avais été battu à mon propre jeu : je n’ai pas fait de tour supplémentaire en conservant le carburant et j’ai été dépassé. Ce sont les règles du jeu, mais c’est dommage de ne pas terminer car cela aurait un très bon résultat en vue du championnat.”

Deuxième, Robert Doornbos signe un quatrième podium consécutif, et sa régularité lui vaut de talonner Sébastien Bourdais en tête du championnat. Neel Jani signe quant à lui son premier podium dans la discipline.

Du côté des autres Français, le résultat d’ensemble est décevant. Tristan Gommendy a abandonné suite à un contact et Simon Pagenaud termine cinquième, égalant son meilleur résultat en Champ Car. Mais quand on sait qu’il s’était élancé de la première ligne et qu’il est resté aux avant-postes durant la majeure partie de la course, la cinquième place semble une bien maigre récompense.

Au championnat, Sébastien Bourdais compte 117 points, 3 de mieux que Robert Doornbos et 12 de mieux que Will Power.

La prochaine manche se disputera dès le week-end prochain sur le circuit de Mont-Tremblant au Canada.

Nouveau !
Résultats de la course.
Classement du championnat ChampCar.