Après l’annonce du départ de la figure de la DEI, à savoir Dale Earnhardt Jr., beaucoup pensait que cette équipe ne parviendrait pas à tourner la page, et allait voir ses résultats décliner lentement. Pourtant force est de constater que depuis cette annonce, un autre pilote, portant lui aussi « Junior » dans son patronyme a vu ses performances grimper en flèche. Et ce pilote est bien entendu Martin Truex Jr.

Truex a terminé à la troisième place sur l’oval du New Hampshire, consolidant ainsi une série de gros résultats, commencée peu après le 10 mai, date de l’annonce du départ d’Earnhardt. Durant les sept courses qui ont suivi l’annonce, il a remporté sa première victoire et enregistré quatre arrivées dans le top-3. Enfin il n’a seulement fini au delà de la 16ème position qu’à une seule reprise.

Ces résultats ont quelque peu transformé les espérances de Truex. Après avoir mené 46 tours et perdu la course dans les stands face à Denny Hamlin, Truex Jr. semblait un peu déçu de son résultat. Il reconnait que quelques mois auparavant, ce résultat aurait eu un goût de victoire pour lui :
« Il y a six mois, j’aurais mendié pour avoir une troisième place.« 

Il est évident que Martin Truex Jr. a pris une autre dimension au sein de la DEI. Et lorsque des journalistes lui ont demandé si le départ de Earnhardt Jr. pourrait causer des problèmes dans l’équipe, il avait répondu à leur grande surprise qu’il ne fallait pas en faire une montagne.
« Les gens pensent que je suis fou quand je dis ça, mais je pense vraiment que ce n’est pas si énorme que ça. Juste parce que Junior ne conduit pas pour nous, je ne vois pas un en quoi on subirait un gros choc. Peut-être à long terme, mais pas pour les quelques années à venir.« 

« Je dois leurs être loyal. Ils m’ont donné ma chance, et j’ai décidé de terminer mon année qu’il me reste et honorer mon contrat pour toutes les choses qu’ils ont fait pour moi.« 

Il est difficile d’imaginer précisément l’impact qu’aura le départ de Dale Earnhardt Jr, dans le futur, mais une chose est certaine, le fait que Truex se place comme un candidat au titre, sert aussi bien la DEI, qui prouve qu’elle est capable de gagner sans Junior (ce qui peut s’avérer pratique pour démarcher des nouveaux sponsors), mais également Earnhardt lui-même qui peut tranquillement s’éloigner de l’équipe de son père sans que les médias ne lui posent sans cesse des questions sur l’avenir de l’équipe.