Le 4 août prochain, Michel Disdier sera le premier Français depuis plus
de trente ans, à participer à une course en NASCAR!

Suite aux essais de Michel en NASCAR, dans la série ARCA le 29 mai
dernier sur le circuit ovale de Michigan, Michel a eu l’opportunité de
participer à la course de NASCAR Canadien, sur le circuit Gilles
Villeneuve de Montreal.

Michel intègrera l’équipe Trident racing, de Richard Durivage, qui est
Canadien, et bien connu dans le monde de la NASCAR. Sa voiture sera une
Chevrolet Monte Carlo SS 2007, développant + de 500 ch.

Ce sera le grand retour de Michel dans une compétition Internationale,
et surtout la première fois depuis plus de trente ans qu’un Français
participera à une course officielle dans le championnat automobile le
plus réputé aux Etats-Unis !

Ce sera aussi la première fois que la NASCAR, viendra courir sur le
circuit Gilles Villeneuve de Montreal, qui se prépare à un très grand
événement du sport automobile…

L’objectif de Michel est clair, participer aux sept dernières manches
du championnat «NASCAR Canadian tire série», afin de s’enrichir d’un
maximum d’expérience au volant de ces voitures, sur circuits ovales et
circuits routiers (type F1), pour préparer au mieux son entrée dans le
championnat NASCAR Busch série aux Etats-Unis dès 2008.

Depuis son test à Michigan, nous avons eu beaucoup de soutien de la
part du public Français, mais aussi des médias Américains et Français
et c’est pour cela que nous avons proposé une pétition nationale afin
de prouver aux derniers sceptiques, qu’en France aussi nous aimons la
NASCAR. Vous pouvez d’ailleurs retrouver tous les messages, et aussi
laisser le vôtre à cette adresse: Pétition un Français en Nascar.

«Cette nouvelle aventure, n’est pas le fruit du hasard, depuis mes
premiers contacts avec la NASCAR fin 2002, je n’ai cessé de croire
qu’un pilote Français, Européen, serait bien accueilli par le plus
grand championnat automobile Américain, qui prouve aussi, qu’ils sont
intéressés à ouvrir leur championnat vers d’autres pays et notamment la
France. C’est pour moi, un immense plaisir, et honneur de pouvoir enfin
commencer à courir en NASCAR, et préparer au mieux mon arrivée aux
Etats-Unis en 2008… Je tiens par là même à remercier tous ceux qui ont
oeuvré en ce sens, qui ont cru dans ce projet et apporté leur soutien
qui me permet d’atteindre ce premier objectif.»