La seconde place de Franck Perera n’a pas suffi. En terminant dans les roues du Français à San Jose, Raphael Matos a remporté le très convoité titre de champion des Atlantic Series. Le Brésilien empoche par la même occasion le chèque de deux millions de dollars, qui devrait lui permettre de décrocher un volant en Champ Car l’année prochaine, comme cela avait été le cas pour Simon Pagenaud, champion en 2006 et aujourd’hui pilote du Team Australia.

Raphael Matos s’était imposé comme l’homme à battre du championnat dès le début de la saison, en remportant les trois premières manches consécutivement. Trois autres victoires ont suivi, la plus récente à Edmonton la semaine dernière. Pilote très talentueux, Matos a remporté le titre dans tous les championnats qu’il a disputés : Star Mazda en 2005 et Formule Dodge en 2003. Il a également couru épisodiquement en Indy Pro Series (2 victoires), en A1GP et en ALMS.

Il reste encore une course à disputer cette année en Atlantic Series, à Road America le 12 août prochain. Raphael Matos pourra ensuite tourner la page des formules de promotion et se consacrer à la préparation de sa première saison de Champ Car.