Comme attendu, la Nascar vient de pénaliser Tony Stewart de 25 points au championnat pilote et de 25000$ d’amende suite à son ‘langage inapproprié’ lors de l’interview d’après course dimanche dernier sur l’Indianapolis Motor Speedway.

Stewart avait en effet envoyé une petite pique aux journalistes après les nombreux articles dont il avait fait l’objet durant les semaines précédente les qualifiants de ‘BullShit’.

Malgré cette pénalité, Stewart conserve la cinquième place du championnat. Son propriétaire Joe Gibbs écope lui aussi de 25 points de pénalité et ne devrait pas faire appel de la décision de la Nascar.