Sébastien a une nouvelle fois prouvée qu’il était candidat à sa propre succession au titre de champion de ChampCar en fin de saison. Le français s’est imposé après être parti depuis la pole position, et en signant le meilleur tour en course. Il s’impose avec plus de 13 secondes d’avance sur Bruno Junqueira.

Le brésilien offre ainsi le meilleur résultat de l’histoire de l’écurie Dale Coyne. Pourtant la course partait assez mal pour Bruno qui perdait une place et se retrouvait cinquième dès le départ, avant de rencontrer un problème lors de son premier arrêt au tour 17, puisqu’il ne ressortait qu’en quinzième position. Lors du drapeau jaune suivant – dix tours après son arrêt – l’écurie a rappelé Junqueira afin qu’il soit en stratégie décalée. Ce coup de poker s’est avéré payant puisque le brésilien est remonté second lorsque tout le monde s’est arrêté sous drapeau vert. Au 48ème passage il effectuait son dernier arrêt et retombait en dixième position. Mais un drapeau jaune en fin de course a permis aux leader de s’arrêter faire le plein d’essence.

Junqueira en profitait pour rester sur la piste en quatrième position derrière Simon Pagenaud, Jan Heylen et Tristan Gommendy. Les trois leaders devaient repasser par les stands pour un arrêt sous drapeau vert, alors que Bruno a économisé pour terminer deuxième derrière Bourdais et devant Rahal.

Will Power termine quatrième devant Wilson. Oriol Servia signe son neuvième top-10 en dix courses en terminant en sixième position. Doornbos fini septième et perd donc de précieux points dans la lute pour le titre.

Résultats de la course.

Classement général.