Alors que la Joe Gibbs Racing a annoncé cette semaine qu’elle ferai rouler des Toyota Camry à partir de la saison 2008, voici que l’un de ses pilotes, J.J. Yeley qui laisse son volant à Kyle Busch, a signé un contrat avec la Hall of Fame Racing pour piloter la voiture numéro #96.

Avec ce changement d’équipe, Yeley ne s’éloigne pas trop de sa maison actuelle puisque les deux équipes travaillent en collaboration. C’est donc une aubaine pour les nouveaux propriétaires de la Hall of Fame (le chef exécutif des Arizona Diamondbacks et Tom Garfinkel, le chef des opérations) qui pourront profiter de l’expérience que leur nouveau pilote à acquis au sein de la Joe Gibbs Racing. Expérience qui ne sera pas négligeable et qui servira à faire progresser l’écurie, puisque celle-ci disposera du coup d’une Toyota Camry la saison prochaine.

Jusqu’à présent le pilote de 30 ans et ancienne star des Sprint-car se trouve en 20ème position au classement avec une pole position et un top-10. Sa meilleur arrivée en carrière est une deuxième place obtenue à Charlotte en mai. Son arrivée jusqu’en voitures de stock-car aura été longue mais studieuse. En effet J.J. Yeley s’orientait plus vers une carrière en monoplaces. Il a couru en USAC, catégorie dans laquelle il est le plus jeune pilote à avoir obtenue une licence à l’âge de 16 ans en 1992. Plus tard il s’est qualifié pour les 500 Miles d’Indianapolis à l’âge de 21 ans. Il s’est même permis de battre le record de victoire en une saison, avec 24 courses remportées contre 19 pour la légende, A.J. Foyt.

Les dirigeants de Joe Gibbs Racing ont tenu à souligner l’énorme respect qu’ils ont envers Yeley. Voici ce que le président a déclaré :
« Nous adorons J.J. Je pense que nous ne pouvions simplement pas trouver des solutions qui correspondent vraiment à J.J. et son style. Nous ne pouvions probablement pas lui donner ce qu’il avait besoin pour être vraiment rapide. Je sais qu’il peut l’être. Je l’ai vu faire. Il a été un bon partenaire pour nous et nous lui souhaitons le meilleur pour la suite.« 

Pour Toyota, cette annonce est également bénéfique. En effet avec trois nouveau pilotes de 30 ans ou moins et notamment J.J. Yeley qui est un excellent metteur au point, plus un double champion en la personne de Tony Stewart, il est fort à parier que les performances de voitures japonaises vont grimper en flèche lors de la prochaine saison. Et pourquoi pas lors de la première épreuve pour les 50ème Daytona 500?