Après une première journée d’essais à Talladega, la NASCAR a décidé de modifier les plaques de restrictions afin de réduire les moyennes au tour aux alentours de 190mph, après des vitesses atteintes de l’ordre de 196mph lors de la première séance.

Avec cette nouvelle plaque, seuls 27 pilotes ont franchi la barre des 190 mph, avec une vitesse avoisinant les 193mph et 44 pilotes ont atteint 190mph. Paul Menard a réalisé le meilleur temps à la vitese moyenne de 193.045mph.

Durant ces tests, la bonne nouvelle vient du bon comportement de la COT sur ce superspeedway. En effet, aucun pilote n’a eu à déplorer un manque d’adhérence bien au contraire. Le seul souci viendrait de la visibilité réduite lorsque les pilotes roulent par-chocs contre par-chocs. Voici l’avis de Carl Edwards :

« Ca se conduit comme sur des rails. Nous devons travailler sur la visibilité dans les voitures. Vous ne pouvez rien voir devant quand vous êtes collé derrière quelqu’un. Mais à part ça, ça semble bien.« 

Autre motif de satisfaction, le bump-drafting. Grâce à l’uniformité des voitures, les bumpers s’adaptent parfaitement les uns aux autres lors des bumps. Casey Mears a d’ores et déjà prévenu que les spectateurs allaient voir beaucoup de bump-drafting lors de la prochaine course en octobre. Kurt Busch pense pour sa part que la course sera deux fois plus excitante.

Alors le rendez-vous est pris pour suivre l’une des courses les plus spectaculaires de la saison.