Dale Earnhardt Jr. connaît une saison particulière. Tout d’abord il aura connu des tensions au sein de son écurie avec Teresa, puis le stress de la qualification ou non pour le Chase et enfin les casses moteurs à répétition qui l’ont empêché de se qualifier, mais qui continuent encore et toujours de le freiner dans sa quête de victoires. Avec tous ces éléments mis bout-à-bout, sa 13ème place au championnat peut-être considérée comme une performance.

Earnhardt Jr. est probablement à son meilleur niveau cette saison. Il réalise de superbes courses, mais à chaque fois, un grain de sable vient enrailler (les pistons…) la machine. Ce week-end encore il était plus que jamais en lutte pour la victoire et malgré un cylindre en moins, sa Chevrolet numéro #8 pointait aux avants-postes.

Malheureusement, une nouvelle fois cette saison, les sept cylindres restants ont décidé de stopper leurs efforts, et le moteur de Junior a rendu l’âme avant le dernier restart de la course. Plus d’une demi-douzaine de fois cette saison Junior a connu des ennuis de moteurs. Et comme souvent, le pilote phare de la DEI ne laissait pas apparaître la moindre déception ou rencoeurs devant les journalistes.

« Je ne suis pas triste du tout. On a eu une super journée. Je me suis bien amusé. Nous avons roulé vraiment bien, même sur sept cylindres.« 

« Je suis très fier de mon équipe et de la voiture qu’ils ont construit et donné à piloter. Elle était très bonne. Elle était géniale à conduire et on était compétitif, donc je ne suis pas triste. Je suis triste pour Tony Gibson et l’équipe entière parce qu’ils méritent une meilleure arrivée que celle-là. Mais je peux faire avec.« 

En réalité Junior commencent à en avoir sérieusement marre de ces problèmes récurents. Durant le tour 286, alors que les premirs signes de faiblesse apparaissaient, Earnhardt a lancé dans sa radio : « Le moteur devient de plus en plus mauvais. C’est pourquoi on perd des positions. J’aimerais qu’il explose simplement. Je suis gavé d’être là et de perdre de la puissance comme ça… Je te le dis, je suis gavé de ce moteur. As-tu quelque chose de vraiment vieux à l’atelier que nous puissions utiliser jusqu’à la fin de l’année? Quelque chsoe qui au moins fonctionnerait?« 

Comme entrée en matière au sein de la DEI, Gibson aurait certainement préféré une autre situation. Il a répondu à son pilote qu’ils allaient travailler sur la stratégie de consommation afin de limiter les conséquences de la perte de puissance du moteur.

Ce à quoi a répondu Junior : « Je m’en fou de ce que vous faîtes. Jetez-moi aux lions. Laissez-moi dehors avec des pneus vieux de 100 tours, je me batterai.« 

Et Junior s’est battu et a prouvé à tous qu’il avait la rage de vaincre. Mais un ressort de soupape s’était cassé et n’a pas supporté les neutralisations et relances successives lors des 50 derniers tours.

Le question de la fin de saison en plus de savoir qui de Gordon ou Johnson va remporter le titre, sera de savoir si Junior va enfin remporter une course?