J’ai eu la chance de pouvoir rencontrer et interviewer le double champion en titre de la Nascar Sprint Cup lors de la course des champions 2007 à Wembley. Voici pour vous la transcription de cette entrevue exclusive avec le meilleur pilote actuel.

Vous venez de décrocher votre deuxième titre consécutif, mais cette fois vous avez dû battre votre coéquipier Jeff Gordon qui a pourtant une place moyenne à l’arrivée de 5.1 sur l’ensemble de Chase. Comment avez-vous vécu cette situation ?


Cette situation a été une grande source de motivation pour l’équipe. Jeff a été très fort cette saison, la Hendrick a été quasiment imbattable durant les deux premiers tiers de la saison.

Nous avons été un tout petit peu meilleur que Jeff sur la fin et c’est ce qui a fait la différence.

Cette année a véritablement été incroyable pour nous tous.

Cette saison, la domination de la Hendrick Motorsports est en partie liée aux performances des COT. Comment expliquez vous cela ?
Nous avons travaillé très dur dès le début pour développer la COT. Cette voiture n’est pas très ‘fun’ à piloter vous savez. Jeff et moi avons été aidés par notre expérience d’avant la Nascar ce qui nous a permis d’ajuster les réglages et d’affiner le comportement de la voiture peut-être plus rapidement.

La Nascar s’exporte de plus en plus.

Quel est votre sentiment au sujet de l’arrivée en masse de pilotes de monoplace en Nascar et cela dès la saison prochaine en Nascar Sprint Cup ?
Je pense que c’est une énorme chance pour la Nascar. Notre discipline commence à acquérir pas mal de reconnaissance dans le monde et plus seulement aux USA comme cela a été trop longtemps le cas. Le monde du sport automobile, les pilotes et les mécaniciens commencent à se rendre compte que la Nascar est un sport difficile. Cela va être très intéressant pour les spectateurs de voir comment ces pilotes vont se débrouiller. Vous savez, la Nascar, ce n’est pas aussi facile que cela en a l’air. Vous savez, tourner à gauche….accélérer à fond….tourner à gauche…etc. (rire).

J’aimerai voir tous les meilleurs pilotes du monde en Nascar, cela serait une chose superbe pour le spectacle.

Depuis votre arrivée en Nascar Nextel Cup, vous vous êtes imposé sur de nombreux circuits mais certains vous résistent encore comme Bristol. Parmi eux, sur lequel avez-vous le plus envie de vous imposer ?
J’aime bien tous les types de circuit. Bristol est très difficile…vraiment, j’aime aussi beaucoup Sonoma.

Que pensez vous du resurfaçage de Bristol ?
Ils ont fait un excellent boulot, mais cela ne m’a pas aidé, je suis toujours aussi lent sur ce circuit…

Avec l’arrivée de Dale Earnardt Jr. la Hendrick Motorsports aura des allures de Dream Team la saison prochaine. Que pensez vous de cette perspective ?
C’est difficile d’imaginer comment cela va se passer. Vous savez, la façon de travailler en Nascar ne permet pas d’avoir beaucoup de données durant les essais donc plus vous avez de bons pilotes dans une équipe plus les échanges permettent de progresser rapidement. L’arrivée de ce pilote est, je pense une bonne chose pour l’équipe, car il va également offrir une énorme couverture médiatique à l’écurie et attirer les sponsors.

Merci Jimmie.
Merci à vous.

Jimmie johnson et arnaud (us-racing.com) roc 2007