Pour sa cinquième saison en Champ Car World Series, l’écurie Conquest n’alignait qu’une voiture. Le très prometteur rookie néo-zélandais Matt Halliday était aligné pour les trois premières courses de la saison.

Lors de la première course à Las Vegas, Matt a tapé le mur au troisième tour et a fini en seizième position. A Long Beach il a terminé quinzième après que son moteur ne casse à six tours de la fin de l’épreuve. A Houston un contact dans les stands l’a forcé à de longues réparations, avant de terminer quatorzième.



A partir de la course de Portland, le Belge Jan Heylen a remplacé Halliday. Heylen avait pris le départ de quatorze courses pour l’écurie Dale Coyne Racing en 2006. Le Belge avait guère plus de chance que Matt Halliday, puisque sur les quatre courses suivantes, Jan a fini 15ème, 14ème, 16ème et 13ème. Pour Portland il a du abandonner à cause d’un problème mécanique, alors que les abandons lors des trois courses suivantes il était impliqué dans une accident.

La course d’Edmonton a marqué un tournant pour l’écurie, puisque Jan terminait la course en dixième position. A San Jose le Belge signait son deuxième top-10 consécutif avec une neuvième place. Après neuvième place en qualifications à Elkhart Lake, il signait le meilleur résultat de sa saison grâce à une sixième place.



Les deux courses suivantes se tenaient en Europe, et le pilote belge espérait bien y briller. Mais un accident lors des essais du vendredi lors de la course de Zolder allait ruiner sa course. Heylen se qualifiait onzième avant de se placer treizième.

A Assen Heylen a redressé la barre en se qualifiant septième avant de signer son premier podium en carrière. Jan terminait la course d’Assen en deuxième position derrière Justin Wilson.

“Après un départ très difficile cette saison, nous sommes revenus. Nous savions que nous avions une voiture très rapide pour la course” déclarait Jan à l’issue de la course d’Assen.



Le français Nelson Philippe a signé un contrat avec la Conquest Racing pour remplacer le pilote belge pour les deux dernières courses de la saison. Vainqueur en 2006 de la course australienne de Surfers Paradise, il se qualifiait treizième avant de remonter jusqu’en sixième position.

Pour la dernière course de la saison, Nelson se qualifiait à nouveau treizième, mais il callait au départ. Malgré cela il a fini l’épreuve à la douzième place à un tour du vainqueur Sébastien Bourdais.

“Je suis très déçu car ce n’est pas le résultat que nous espérions. J’espère que la saison prochaine sera meilleure” déclarait Nelson Philippe à l’issue de la saison 2007 de Champ Car.



“Nous ne sous-estimons pas le travail réalisé par Nelson. Après de très bons débuts en Australie, il s’est raté au Mexique. Cependant, nous avons remarqué qu’il avait fait du très bon travail. Avec une préparation plus importante, il sera devant” concluait Eric Bachelart, le patron de l’écurie.