Pour sa première course de la saison Justin Wilson était victime de problèmes mécaniques le reléguant en quatorzième position. Lors des deux courses suivantes, le Britannique redressait la barre au classement, grâce à une quatrième place à Long Beach et une dixième place à Houston, après avoir mené douze tours.

A Portland, le duel entre Bourdais et Wilson avait enfin lieu, et le Français s’imposait avec treize secondes d’avance sur son rival britannique. Wilson était pourtant parti depuis la pole position et avait mené les 26 premiers tours de course. Ce podium permettait à Justin d’intégrer le top-5 du championnat.

Justin Wilson continuait sa dynamique de bons résultats avec une quatrième place à Cleveland une cinquième au Mont Tremblant, puis une troisième place dans les rues de Toronto.

Pour la troisième course de la saison au Canada, à Edmonton, on assistait de nouveau à un duel entre Bourdais et Wilson. Et le triple champion dominait une nouvelle fois le pilote RuSPORT.

“C’était une course longue et difficile. Nous avons tout donné pour conserver notre titre, mais malheureusement ce n’était pas assez. L’équipe a fait du très bon travail tout au long du weekend. Et je suis très heureux de finir cette course sur le podium” affirmait Justin Wilson à l’issue de la course.

Le Britannique décrochait sa deuxième pole position de la saison. Mais un incident avec Dan Clarke le forçait à réparer. Cette mésaventure allait lui coûter cher, puisqu’il se classera seulement treizième. Lors de la course suivante à Elkhart Lake Wilson terminait huitième et restait quatrième du classement général.

Le pilote RuSPORT effectuait une belle tournée européenne grâce à une cinquième place à Zolder et une victoire à Assen. Ces deux bons résultats successifs lui permettaient de remonter à la deuxième place du classement et ainsi d’espérer détrôner Sébastien Bourdais.

“C’est un très bon résultat pour toute l’équipe, je tiens à remercier toute l’équipe pour le travail fourni. C’était sympa de venir en Europe. Les promoteurs ont été fantastiques” déclarait le Britannique à l’issue de sa victoire.

Au soir d’Assen, Wilson s’avait que se serait très dur de remporter le titre. Même si mathématiquement rien n’était encore acquis pour le français, il fallait que se dernier termine douzième pendant que Wilson remporte la course afin de revenir à égalité au championnat.

Wilson réalisait un très bon weekend en terminant la course de Surfers Paradise à la deuxième place, mais le problème c’est que Bourdais l’emportait et par la même occasion s’assurait du titre.

Pour la dernière levée de la saison Justin Wilson terminait la course dixième et il finissait le championnat en deuxième position pour la seconde année consécutive.

Après la fin de la saison, Gerald Forsythe et Carl Russo ont annoncé avoir regroupé leurs opérations pour les saisons à venir.