Mercredi matin, avant le début de la troisième et dernière séance d’essais de la Nascar Sprint Cup sur le Daytona International Speedway, Ryan Newman (No. 12 Alltel Dodge), n’a pas pu résister et s’est installé au bord du lac pour un petit moment de détente. Il adore en effet pêcher, et le Lac de Daytona est semble-t-il un bon coin.

Mais comme tous les autres pilotes présents cette semaine sur le circuit, l’objectif premier de Newman et de son équipe était d’ajuster les derniers détails en préparation du Daytona 500. Les risques de pluie ont forcé les officiels à modifier le planning de la journée de mercredi et les équipes ont donc pu rouler pendant l’heure du déjeuner afin d’éviter de terminer la semaine avec moins de temps de roulage que les équipes de la semaine précédente.

Pour Newman et son crew chief Roy McCauley, qui ont signé le meilleur temps mardi après midi, les choses sont claires pour cette année. L’objectif est décrocher une place en playoffs après deux ans d’absence dans le Chase. Et pour réaliser cette mission, il faut être compétitif dès la première course à savoir les Daytona 500 du 17 février prochain.

« Les 50ème Daytona 500 représentent un énorme évènement. Les gens attendent cette course avec impatience et cela va vraiment être une grande fête. Il y a dix ans, j’étais assis dans la section Seagrave du circuit et je regardais les voitures passer et rentrer aux stands. Maintenant ce sont les 50ème Daytona 500 et je fais parti des engagés, c’est vraiment cool. »

Sur le point de débuter sa septième saison en Nascar Sprint Cup, Newman sait qu’il y a encore beaucoup de travail. Le meilleur rookie de l’année 2002 avait terminé quatre saisons de suite dans le Top-10 du classement général avant de terminer 18ème en 2006 et 13ème en 2007.

L’année dernière, c’est en grande partie grâce à McCauley que son coéquipier de la Penske Racing, Kurt Busch (No. 2 Miller Lite Dodge), s’est qualifié pour le Chase en 2007 après avoir manqué les playoffs en 2006.

McCauley avait débuté la saison 2007 comme crew chief de Busch avant de quitter son poste pour des raisons familiales. Pour la saison 2008, McCauley a réintégré l’écurie et fera cette fois équipe avec Ryan Newman en remplacement de Mike Nelson appelé à d’autres fonctions au sein de la Penske Racing.

« Roy [McCauley] est très disponible. Il est toujours là quand vous avez besoin de quelque chose. Je ne dis pas que Mike Nelson ou Matt Borland (ses anciens crew chief) ne le sont pas, c’est juste que Roy reste en place et est très déterminé. Il fait en sorte que le boulot soit bien fait et c’est pour cela que j’ai beaucoup d’attentes pour la saison 2008 avec lui. Roy est un grand leader. »

Le tandem Newman / McCauley est également unique pour une autre raison : ils sont tous les deux ingénieurs. McCauley a décroché son diplôme à l’Universitée du Maryland et Newman à celle de Purdue. Quand on interroge Newman sur les aspects techniques de la Nascar il est donc très à l’aise.

« C’est un atout d’avoir ces connaissances et de pouvoir échanger facilement avec les autres ingénieurs dans le stand. Tout est plus facile et c’est que ce qui fait de nous une équipe plus forte. Nous n’avons pas encore gagné de championnat, donc il y a encore du travail. C’est une des choses qu’il me reste à concrétiser dans ma vie. »