Joe Nemechek s’est toujours bien comporter dans les séances de qualifications à tel point que certain le surnomme « Front Row Joe ». Dimanche, lors de la séance de qualification des Daytona 500, il a tenu une place en première ligne jusqu’au dernier moment avant d’être dépassé en fin de séance par Michael Waltrip.

Son excellent chrono lui a tout de même assuré une place sur la grille de départ pour sa Chevrolet n°78 de la Furniture Row Rocing, la première participation de cette écurie aux Daytona 500.
Mais malgré cela, Nemechek n’a pas caché sa déception après avoir été délogé de la première ligne par la Toyota de Waltrip.

« Michael nous a battu sur le fil. Vous en voulez toujours plus quand vous êtes prêt du but. C’est cela qui est frustrant. »

En dehors du Top-35 des propriétaires, la Furniture Row a décroché dimanche son ticket pour les Daytona 500 comme trois autre écuries dans la même position. Pour Nemechek, il doit cette qualification en grande partie aux moteurs de la Hendrick qui équipent désormais l’écurie.