Ryan Newman, meilleur rookie de la saison 2002 de Nascar Sprint Cup, a débuté sa carrière la même année que le double champion en titre Jimmie Johnson.

Les deux jeunes pilotes avaient été très performants dès leur arrivée dans la série mais Newman avait par la suite peiné à confirmer suite à ses trois premières années exceptionnelles. Après avoir terminé dans le Top-10 du championnat entre 2002 et 2005, Newman avait terminé la saison 2006 à la 18ème place et la saison 2007 à la 13ème.

Surnommé le ‘RocketMan’, Newman avait établi le nouveau record de pole position décrochées par un rookie en 2002 (6). Il avait également signé le plus grand nombre de pole position lors des saison 2003 (11), 2004 (9) et 2005 (8).

Très performant dans sa deuxième année, Newman avait remporté le plus grand nombre de victoires lors de la saison 2003 avec pas moins de huit succès.

Mais des difficultés sur la piste, couplées à des changements majeurs au sein de la Penske – départ du crew chief Matt Borland fin 2006 et arrivée de Kurt Busch (No. 2 Miller Lite Dodge) – ont pas mal impacté les performances de l’équipe de Newman.

Cependant, les bonnes relations avec Busch et l’arrivée d’un nouveau crew chief en 2008 – Roy McCauley – semblent avoir un impact positif.

Busch, qui a terminé à la deuxième place des Daytona 500, a joué un rôle primordial dans la victoire de Newman, poussant le natif de South Bend, Ind. dans le dernier tour pour lui offrir sa 13ème victoire en carrière.

« C’est un expérience qui change la vie. » a déclaré Newman. « J’essaye de faire de mon mieux pour représenter la Nascar et les gens qui ont travaillé pour que j’en arrive là. »