La scène se passe en fin de course. Alors que le peloton est sous régime de drapeau jaune, le restart est lancé à six tours de la fin. Jeff Gordon et Matt Kenseth présents dans le groupe de tête avalent littéralement Dale Earnhardt Jr. à l’amorce du virage 1. Mais alors que Jeff Gordon remonte sur la trajectoire haute, Kenseth perd le contrôle de sa Ford Fusion #17 et Gordon se met en travers à son tours. S’ensuit une longue glissade vers le mur intérieur de la ligne droite opposé et surtout un impact d’une étonnante violence. Le choc fut si gros que le radiateur de la Chevy a littéralement été arraché de son emplacement. Fort heureusement Gordon s’en est tiré indemne.

Voici les réactions du pilote Hendrick sur son accident :
« Je suis OK mais je vais avoir vraiment mal demain. C’était un très très violent impact. Ca m’a pris un moment avant que je sois capable de reprendre mon souffle et de sortir. J’ai regardé en-bas et j’ai vu où la transmission était, et elle n’était plus à sa place.« 

Et maintenant son avis sur l’absence de SAFER sur le mur :
« C’est probablement le plus affreux impact que j’ai eu et c’était ma faute. Je n’aurais pas pu heurté le mur à un plus mauvais angle. Ca a vraiment déchiré la voiture. Je suis très déçu que le speedway n’ai pas de murs mous à l’intérieur. Et même être capable de se placer à cet endroit ne devrait pas être possible.(…) J’aurais pu être sérieusement blessé, et heureusement il se trouve que ça s’est bien fini.« 

Concernant la cause de son accident, Gordon a admis qu’il était responsable et qu’il avait poussé sa monture au-delà de ses limites.

Greg Biffle qui a été témoin de l’accident pense également que les SAFER Barriers doivent être présentes et qui plus est, sans espace entre les murs.
« Il ne devrait pas y avoir d’espace nulle part. Il devrait y avoir des SAFER Barriers tout autour, à l’intérieur et à l’extérieur de ces pistes. Vous devez vous en rappeler, si vous regarder le pourcentage d’accidents qui se produisent à l’intérieur et à l’extérieur, ils sont plutôt dangereusement proches, alors pourquoi ne pas les avoir à l’intérieur ?« 

Nous verrons dans les prochains jours si les officiels auront pris en compte ces remarques on ne peut plus judicieuses.