Ce dimanche la NASCAR Sprint Cup retrouvait l’arène de Bristol célèbre pour ses courses très disputées et ses nombreux accidents et dépassement musclés. Cette épreuve marquait également la dernière course en championnat du champion NASCAR 1999, Dale Jarrett. Jeff Gordon a d’ailleurs déclaré à cette occasion :

« Je me sens chanceux d’avoir couru avec lui et de se battre pour autant de superbes victoires que de championnats. Il est juste l’un des pilotes et individus ayant le plus de qualités avec lequel j’ai couru.« 

La course a été marquée par la domination une nouvelle fois des Toyota Camry de l’écurie Joe Gibbs Racing avec notamment Kyle Busch, leader en début d’épreuve, avant de connaître une sortie de piste sur un ennui de direction assistée. Puis ce fut au tour de Tony Stewart de prendre les commandes de la course. Le pilote de la Camry numéro #20 a mené 267 tours mais n’a une nouvelle fois dans sa carrière à Bristol, pas pu concrétiser sa domination. En effet Harvick déchaîné après avoir chaussé des gommes fraiches pendant une neutralisation à moins de dix tours du but, a plongé à la corde pour tenter de dépasser Stewart. Malheureusement, il plaçait l’avant gauche de sa voiture sur la partie plate de l’oval et a dû remonter sur la piste, heurtant la Toyota de Stewart qui partait en tête-à-queue dans le mur extérieur. Jeff Burton n’en demandait pas tant pour souffler la deuxième place à son coéquipier juste avant la sortie du drapeau jaune.

Alors que les pilotes repartaient sous un green-white-checkered, la voiture de Denny Hamlin a soudainement ralenti, offrant alors la première place à Jeff Burton qui n’avait plus qu’à résister pendant un tour et demi à Kevin Harvick, il est vrai pas très pressant.

Après avoir échoué de peu la saison passée en refusant de pousser Kyle Busch, Jeff Burton a donc pris sa revanche pour finalement s’imposer pour la première fois de sa carrière à Bristol.

La performance de la Richard Childress Racing est d’autant plus belle que Clint Bowyer place sa Chevrolet Impala #07 à la troisième position, offrant ainsi un superbe triplé à son équipe.



Classement général après les Food City 500