Chaque année apporte son lot de changements dans
le classement des propriétaires. Etre dans les 35 premiers signifie
participer à la course suivante, quoi qu’il arrive en qualifications.
Ce système, bien que très critiqué, permet néanmoins à de petites
écuries de pouvoir faire une saison complète et donc de survivre dans
le milieu de la NASCAR. De plus, être dans le top-35 est un argument
non négligeable dans la recherche éventuelle de sponsors.

Le nouveau top-35 voit l’arrivée en force des
pilotes Toyota dans ce classement et l’effondrement des rookies. En
effet si seulement cinq Toyota étaient qualifiées d’office en début de
saison, on en dénombre maintenant huit sur dix. Les trois voitures de
la Michael Waltrip Racing ont intégré ce classement tout comme Brian
Vickers qui fait un début de saison très encourageant. Par contre,
Dave Blaney n’est plus que 37ème et devra désormais se qualifier au temps.

Cette saison marque également les débuts
difficiles de tous les rookies dans la discipline. Sam Hornish Jr.,
Dario Franchitti et Regan Smith étaient tous dans les trente cinq
premiers en début de saison. Après la course de Bristol, seul Hornish
à réussi à se maintenir dans le top-35 et il n’a que quatre points
d’avance sur le 36ème ! Finalement cette année le rookie de l’année ne
sera peut-être pas le meilleur débutant mais celui qui aura réussi à
faire le plus de courses.

Kyle Petty, de moins en moins performant sur les
circuits, est également hors du top-35 mais devrait faire un échange de
points avec la 43 de Bobby Labonte, assuré d’une place sur la grille
grâce à sa place d’ancien champion. Mais une autre solution serait
sérieusement envisagée : Terry Labonte pourrait faire son retour
pendant quelques courses et remplacer Kyle Petty.

Mais si surprise il y a dans ce nouveau top-35,
cela ne concerne pas Kurt Busch qui revient dans le haut du
classement, mais la Ford n°26 de Jamie McMurray qui est en 36ème
position. McMurray n’arrive pas à s’adapter à la Ford et les résultats
sont loin d’être ceux espérés, au point de tomber dans les profondeurs
du classement. Il en va de même pour Casey Mears en 33ème position.
Certes il est toujours dans le top-35, mais pour un pilote voulant
jouer les playoffs c’est une très mauvaise nouvelle. Ces deux pilotes
ont intérêt à remonter la pente car leurs employeurs respectifs ne
veulent surement pas voir leur voitures aussi mal en point.

Pilotes rentrants dans le top-35 : Kurt Busch, Brian Vickers, David
Reutimann, Michael Waltrip, Dale Jarrett.
Pilotes sortants du top-35 : Kyle Petty, Dario Franchitti, Regan
Smith, Jamie McMurray, Dave Blaney.

Classement vers la 35ème place :

Place +/- Pilote Points
30 +3 Michael Waltrip 402
31 +4 J.J. Yeley 386
32 +2 Jeremy Mayfield 374
33 -3 Casey Mears 368
34 -2 Dale Jarrett 367
35 +1 Sam Hornish Jr.* 356
36 -5 Jamie McMurray 352
37 Dave Blaney 334
38 Dario Franchitti 319