Les cinq premières courses de la saison sont passées et c’est maintenant les trente-cinq premiers du classement propriétaires qui seront qualifiés. Sam Hornish Jr. est le dernier pilote à être qualifié d’office.

Après une quinzième place au Daytona 500, le triple champion d’IndyCar, Sam Hornish Jr. ne compte que quatre points d’avance sur Jamie McMurray, premier pilote non qualifié.

Casey Mears pointe à une décevante 33ème place et n’a que douze points d’avance sur Hornish Jr.. Le vainqueur du Coca-Cola 600 sur le Lowe’s Motor Speedway la saison dernière est en mauvaise posture, et ces résultats sur le Martinsville Speedway ne sont pas en faveur d’un retour aux affaires du pilotes de la Hendrick Motorsports.

Vainqueur sur le Daytona International Speedway de la course du mois de juillet dernier Jamie McMurray devra se qualifier au temps pour la course. Le pilote de la Roush Fenway Racing est actuellement trente-sixième du classement.

Dave Blaney est également dans la même situation que McMurray. Après une première saison honorable avec sa Toyota Camry de la Bill Davis Racing Blaney a plongé à la trente-septième place.

Dario Franchitti a également beaucoup de mal en ce début de saison. Le vainqueur des 500 miles d’Indianapolis et champion en titre de l’IndyCar pointe au trente-huitième rang.

Kyle Petty est quarantième du classement à soixante points de Sam Hornish Jr., mais son expérience sur le petit ovale de la Virginie pourrait être un avantage. Lors de la course d’automne de 2006, Petty s’était classé dixième.

“J’ai beaucoup d’expérience là-bas, et cela pourrait m’aider pour la course de dimanche. Je suis dans une position peu enviable, mais j’ai une très bonne équipe et je suis convaincu que nous pouvons remonter. Nous sommes plus que capable de signer une série de top-10 ou de top-15 à l’arrivée. Martinsville pourrait être un très bon point de départ” a déclaré Kyle Petty en marge des Goody’s Cool Orange 500 de dimanche.